Se mobiliser contre la solitude et l'isolement des jeunes en temps de Covid

Présentée par UA-164181

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

mardi 2 mars à 10h00

Durée émission : 55 min

Se mobiliser contre la solitude et l'isolement des jeunes en temps de Covid

© Alexandra_Koch de Pixabay

Depuis bientôt un an, la France vit au rythme des confinements et des mesures de couvre-feu. Cette situation est particulièrement difficile pour les étudiants dont les campus sont fermés.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Des étudiants lassés

Comme l’ensemble de la population, les étudiants sont lassés et usés par la situation qui évolue peu depuis presque un an. Confinement, déconfinement, couvre-feu, il est difficile de se projeter. La fermeture des universités ajoute à ces difficultés, une solitude et un isolement difficile à vivre pour une partie de la population pour laquelle le contact humain est vital. Tessa Vermeir, vice-présidente déléguée aux étrangers pour le Collectif de solidarité étudiante Lyon, explique que l’association a mis en place "une cellule psychologique" pour écouter les jeunes en détresse. "Les étudiants en ont marre de faire des cours en visio toute la journée, cela bloque complètement les interactions sociales".

Des conditions de vie difficiles

En plus du manque de lien social, qui touche toute la population, les étudiants vivent souvent dans des conditions précaires. Le Collectif de solidarité étudiante Lyon organise des collectes de denrées alimentaires pour les redistribuer à des jeunes dans le besoin. Ces distributions permettent de nourrir 350 étudiants par semaine. Les étudiants vivent également souvent dans des petits studios dans lesquels "lorsque l’on tend le bras, on touche le mur et on fait trois pas, on touche l’autre mur" indique Tessa Vermeir. Beaucoup d’étudiants travaillent également à côté de leurs études, un travail qui leur permettait de subvenir à leurs besoins. Avec la fermeture des restaurants et des bars, une grande partie d’entre eux a perdu ce job. Le Collectif de solidarité étudiante Lyon a mis en place un partenariat avec JobyPepper, une plateforme pour aider les étudiants à trouver des petits boulots.

Recréer du lien social

"On s’est rendu compte qu’il était important de recréer du lien social" affirme Tessa Vermeir. Le collectif a mis en place un dispositif de parrainage très utile notamment pour les étudiants étrangers qui n’ont ni famille ni amis en France. Le Collectif de solidarité étudiante Lyon met en relation une famille avec un étudiant isolé puis, si le courant passe, "ils vont dîner ensemble une fois par semaine par exemple" raconte Tessa Vermeir. Cette initiative permet aux étudiants d’avoir un cadre familial et de ne pas être en permanence cloîtrés chez eux, isolés. L’association ne recherche plus de bénévoles, car les gens se sont très vite mobilisés. Tessa Vermeir explique qu’il est possible "d’inviter un jeune que l’on connaît à s’inscrire à l’association pour qu’il bénéficie d’un parrainage".

Par Nathan Chaize 

Invités

  • Tessa Vermeir, vice-présidente déléguée aux étrangers pour le CSE, Collectif de solidarité étudiante Lyon

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".