Soutenir et accompagner les couples en difficulté

Présentée par UA-173688

S'abonner à l'émission

Je pense donc j'agis

mercredi 28 avril à 10h00

Durée émission : 55 min

Soutenir et accompagner les couples en difficulté

© Pete Linforth de Pixabay

Avec plus de 425 000 séparations chaque année en France, dialoguer et apporter des solutions aux couples en difficulté devient de plus en plus nécessaire.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Des associations proactives  

"Nous accueillons des jeunes couples qui sont en rupture familiale, sociale ou encore financière" explique Frédéric Van der Borght, psychologue clinicien, haptopsychothérapeute et directeur du projet Aire de Famille. L'haptonomie est une méthode visant à développer l’intelligence émotionnelle des personnes. Aire de Famille offre aux jeunes couples qui attendent un enfant un accompagnement lors de conseils conjugaux. "Nous sommes là pour les aider à prendre du recul par rapport à leurs situations" indique Benoît Vissac, directeur de la Maison des Familles de Lyon. Ce lieu propose aux couples un appui de professionnels pour améliorer la communication au sein du couple et anticiper les éventuels conflits. Membre du réseau Familya, cette initiative lyonnaise tend à s’exporter dans d’autres villes de France. 

Agir pour les couples  

La Maison des Familles propose une initiative intitulée Alpha Duo pour inviter les jeunes couples en construction à se poser les bonnes questions avant de s’engager dans le mariage. Ce programme aborde notamment le sujet de la gestion des conflits pour mieux appréhender la vie de couple. "Vivre en couple n’est pas quelque chose d’inné, cela s’apprend" ajoute Frédéric Van der Borght. La Maison des Familles s'adresse également "à des couples qui ne vont pas si mal que ça" ajoute Benoît Vissac. L’association organise des dîners à thème pour aborder des sujets pas forcément traités par les couples dans leur vie quotidienne. Cette action a pour but de favoriser la communication dans le foyer. Annie, auditrice de RCF a présenté l’association Vivre et Aimer qui propose des dialogues pour que les familles puissent s’épanouir ensemble. 
 

Accentuer les efforts

"Il faut que l’accompagnement familial soit institutionnalisé, ce doit être une priorité" souligne Geneviève, auditrice de RCF. L’association Cap Mariage agit pour accompagner les couples avant le mariage civil pour qu’ils puissent réfléchir à leur engagement. "Il faudrait largement développer ces solutions" ajoute Benoît Vissac. Depuis quelques années, Aire de Famille a lancé un label basé sur un référentiel, mentionné dans la stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance et promue par Adrien Taquet, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles. En parallèle, les différents confinements ont contribué à l'augmentation des demandes d’accompagnement familial dans les associations. "C’est bien que les couples osent demander de l’aide" déclare le directeur de la Maison des Familles.

Invités

  • Frédéric Van der Borght, psychologue clinicien, haptopsychothérapeute, directeur de l'association Aire de famille

  • Benoît Vissac, directeur de la Maison des Familles de Lyon

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 9h03

Cette émission interactive de deux heures est une double invitation à la réflexion ET à l’action. Une heure pour réfléchir, creuser une question et prendre du recul sur l’actualité avec des invités interviewés par les rédacteurs en chef RCF. Une heure pour agir, avec les témoignages d’acteurs de terrain et les auditeurs, pour se mettre en mouvement et s’engager ensemble dans la construction du monde de demain. Intervenez en direct à l'antenne au 04.72.38.20.23 ou écrivez-nous à : direct@rcf.fr

Le présentateur

Melchior Gormand

C'est à l'adolescence que Melchior Gormand se découvre une passion pour la radio. Pour cette saison 2020-2021, il vous accompagne chaque matin entre 9h et 11h dans l'émission interactive "Je pense donc j'agis".