Syrie: réunion au sommet des états-majors turc, américain et russe

8 mars 2017 Par

Les chefs d’état-major des trois puissances se réunissent mardi 7 mars en Turquie afin de discuter de la poursuite de l’offensive en Syrie, face à l’Etat islamique.

C’est une réunion au sommet qui a lieu actuellement en Turquie. Les chefs d’état-major américain, turc et russe se sont réunis afin de discuter de la marche à suivre dans la poursuite des opérations en Syrie. Ces trois Etats sont engagés sur le terrain pour combattre l’Etat islamique, mais en s’appuyant  chacun sur des alliés différents, d’où la difficulté de coordonner une action militaire conjointe.

Dans les faits, Ankara s’oppose à la participation des forces kurdes au combat contre Daesh. Ces dernières sont pourtant soutenues par les Etats-Unis. Quant aux Russes, ils obtiennent de bons résultats militaires face à l’Etat islamique, aux côtés des forces gouvernementales de Bachar el-Assad, également opposées aux autres groupes rebelles.

Une répartition des forces en présence qui soulève parfois des crises diplomatiques qui nuisent évidemment à l’efficacité de ces Etats contre la menace islamique. Le but de cette réunion est donc bien de discuter pour tenter de trouver un terrain d’entente sur le conflit syrien, mais également afin de préparer l’opération militaire qui vise à reprendre Minbej, dans le nord du pays. Une opération que la Turquie ne veut lancer sans la coordination avec la Russie et les Etats-Unis.

Cette réunion se tient dans un contexte de rapprochement entre Ankara et la Russie, pourtant divisés sur la question syrienne au début du conflit. Les Etats-Unis en profiteront pour tenter de calmer les tensions entre la Turquie et les milices kurdes YPG soutenues par Washington et  qu’Ankara considère comme terroristes. La Turquie a fait savoir qu’elle n’accompagnerait pas les Etats-Unis dans des batailles aux côtés des Turcs. De son côté, Washington souhaiterait que le seul ennemi prioritaire, à l’heure actuelle, ne soit que Daesh.