Terrorisme: le gouvernement introduit des exercices dans les écoles

24 août 2016 Par

Les ministres de l’Education nationale et de l’Intérieur ont présenté un nouveau plan pour sécuriser les établissements scolaires, l’une des principales cibles des terroristes en France.

Le gouvernement, représenté par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education nationale, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, et Stéphane Le Foll, ministre de tutelle des lycées agricoles, a présenté en conférence de presse son plan pour renforcer la sécurité des établissements scolaires de France.

Ces établissements sont devenus une cible prioritaire des terroristes, depuis les attentats du 13 novembre. Après l’attaque, le magazine de propagande de l’Etat islamique appelait au combat contre l’école de la République française. Face à ces menaces, le gouvernement entend bien rassurer les parents des 12,2 millions d’élève qui feront leur rentrée des classes dans quelques jours.

Au programme de ce plan, l’anticipation, la sécurité, et la réaction. Ce programme prévoit notamment la formation des chefs d’établissement à la gestion de crise durant plusieurs stages, le suivi des élèves et personnels pouvant se radicaliser, la sensibilisation des enfants aux gestes de premiers secours. Mais également la création d’une alarme attentat, la remise d’un livret d’information sur la sécurité aux parents, ainsi que la tenue, trois fois par an, d’exercices de sécurité.

Des mesures vivement critiquées par certaines associations de parents d’élèves, qui y voient l’intrusion du danger, et de la guerre dans le quotidien des enfants.