Trois adolescents interpellés après les profanations du cimetière de Labry

Lundi soir, une quarantaine de tombes avaient été profanées dans le cimetière de Labry, au nord de Nancy, en Meurthe-et-Moselle.

Deux garçons de 14 et 15 ans ont été interpellés en compagnie d'une jeune fille de 12 ans. Les trois adolescents "aux motivations gothiques" selon le procureur de Briey, Yves Le Clair, ont reconnu les faits. C'est la cinquième profanation du même genre dans le département depuis le début de l'année.
Dès mardi matin, le père Gérard Cappannelli, curé de la paroisse Sainte-Claire-en-Jarnisy, dans laquelle se trouve la commune de Labry, a appelé au calme et à la sérennité et refusé tout emballement et conclusion hâtive.


L’adolescente a été simplement entendue par la police tandis que les deux garçons ont été placés en garde à vue.
De son côté Mgr Jean-Louis Papin, évêque de Nancy et de Toul, tout en condamnant cet acte, a rappelé qu'il était aussi important de se tenir en proximité avec les familles touchées par ces actes de profanation.