Turquie : le parti du président Erdogan remporte les législatives

2 novembre 2015 Par

Contre toute attente, le parti islamo-conservateur de l’AKP, celui du président Recep Erdogan, remporte la majorité absolue aux élections législatives anticipées.

Perdue il y a cinq mois, la majorité absolue vient d’être retrouvée par le parti islamo-conservateur du président turc Recep Erdogan. Contre toute attente, l’AKP a été donné victorieux dimanche, lors d’élections législatives anticipées, à 49,4 % des voix. Un triomphe qui permet au parti majoritaire de retrouver 316 des 550 sièges au Parlement.

Un beau coup politique pour le président Erdogan, qui avait perdu la majorité au Parlement le 7 juin dernier. Depuis cette date, il s’était peu exprimé sur la question, laissant s’enliser les discussions autour d’un éventuel gouvernement de coalition, avant de convoquer les électeurs pour un scrutin anticipé, sentant le bon moment venir.

Pour Bayram Balci, ingénieur de recherche au CNRS; cette victoire éclatante de l’AKP n’est cependant pas suffisante pour changer la constitution. Ce spécialiste de la Turquie attend l’annonce d’un référendum dans les mois à venir, dans le but de changer cette constitution, dans laquelle serait donné plus de pouvoir au président de la République.

A ce sujet, Bayram Balci ajoute que le futur statut présidentiel n’est pas encore bien clarifié. Cependant, comme le précise ce chercheur, les tensions et le climat d’instabilité dans et en-dehors de la Turquie pourraient pousser Erdogan à adopter un statut présidentiel qui tienne compte de l’importance du Parlement.

00:00

00:00