Un premier compromis en vue sur le nucléaire iranien

30 mars 2015 Par

Les représentants des grandes puissances se sont réunis lundi à Lausanne pour finaliser un accord sur le nucléaire iranien. Objectif : empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique.

En contrepartie les pays occidentaux proposent de lever les sanctions économiques imposées à l’Iran depuis de nombreuses années. Après un an et demi de négociations, les chefs de la diplomatie sont déterminés à conclure un premier compromis. Compromis qui sera fondamental pour poursuivre les négociations jusqu’à un accord final avant le 30 juin prochain. Mais il reste encore plusieurs freins à l’aboutissement de cet accord. Thierry Coville, chercheur à l’IRIS spécialiste de l’Iran


Signe que les négociations sont entrées dans une phase décisive : le secrétaire d’Etat américain et les ministres des affaires étrangères français et allemand ont annulé les déplacements qu’ils devaient normalement effectuer aujourd’hui. Ils étaient donc présents pour participer à ce qui semble être la phase finale des négociations.  
Le dossier reste difficile et pose de nombreux problèmes depuis 2002, tant du côté occidental que du côté iranien.

On saura sans doute dans la journée de mardi si les représentants des grandes puissances ont pu arriver à un accord.