Un service d’urgences sur dix pourrait disparaître en France

L’information émane d’un rapport remis à la ministre de la Santé Marisol Touraine que Le Figaro a révélé aujourd’hui.

Ce rapport propose de transformer ces services en "centres de soins non programmés". Cet été ce sont une demi-douzaine de services d’urgences ou de services mobiles d'urgences et de réanimation (SMUR) qui ont fermé leurs portes temporairement faute de médecins urgentistes. Les précisions de Benjamin Rosier.

00:00

00:00


Reste à savoir maintenant les suites que compte donner le ministère de la Santé à ce rapport Grall.