Un weekend d'élections mouvementé en Haïti

Les Haïtiens se sont rendus aux urnes dimanche 9 août pour renouveler l'ensemble de leurs députés et deux tiers des sénateurs.

Premier tour des élections législatives et déjà des violences. De nombreux bureaux de vote ont dû fermer, d’autres n’ont même pas osé ouvrir.
Ces élections sont les premières depuis 2011, elles avaient déjà été repoussées. Avec les 166 partis politiques agréés et plus de 1.800 candidats, le scrutin paraissait très attendu.
Pourtant l’abstention a été très forte. Christophe Wargny, spécialiste d’Haïti et maître de conférences en sciences de l'information et de la communication au Conservatoire national des arts et métiers.


D’ici décembre Haïti va enchainer les élections pour renouveler tout son paysage politique.