Une cellule d'écoute contre le bizutage dans un lycée d'Annecy

La semaine dernière, des élèves de l’internat ont dénoncé des faits de bizutage dans le lycée Berthollet d’Annecy.

Trois auteurs présumés sont restés deux jours en garde à vue. Pour libérer la parole et aider les lycéens, le rectorat a dépêché quatre professionnels sur place. Ils se relaient pour discuter et échanger avec les élèves.
Christophe Guigné est médecin de santé publique. Il nous explique comment s’organise cette cellule d’écoute.

00:00

00:00


C’est la première cellule d’écoute mise en place pour une affaire de bizutage en 20 ans.