Une nouvelle loi de programmation militaire cet été

Alors que les conflits se multiplient dans le monde et que la menace terroriste est de plus en plus grande, la France réexamine actuellement la loi de programmation militaire.

Les combats s'intensifient à quelques centaines de kilomètres d'Aden, au Yémen. 44 personnes de nationalités différentes dont des Français, ont été évacuées samedi par un navire de la Marine Française. Le Dixmude a mis le cap sur Djibouti où les ressortissants seront accueillis dans les jours à venir.
Et alors que les conflits se multiplient dans le monde et que la menace terroriste est de plus en plus grande, la France réexamine actuellement la loi de programmation militaire. Et le calendrier se précise.
Le gouvernement veut que le texte soit prêt pour cet été, les arbitrages doivent donc être faits au cours du mois d’avril. Et tout devrait être validé autour du 22 avril par François Hollande lors d’un conseil de défense. C’est la question des effectifs supplémentaires dont pourraient disposer les trois armées qui fait particulièrement débat. Car pour les militaires, cela découle d’une double obligation. C’est ce que nous explique François Géré, président fondateur de l’Institut français d'analyse stratégique.