Vallée de Crémisan: le Patriarcat latin de Jérusalem condamne la reprise des travaux du mur

Les travaux du mur de séparation ont repris lundi entre Israël et les territoires palestiniens, dans la vallée de Crémisan au sud de Jérusalem.

Les ouvriers et leurs bulldozers ont commencé à déraciner plusieurs dizaines d’oliviers parmi les plus anciens de la vallée, le tout sous protection de l’armée israélienne.
Le Patriarcat Latin de Jérusalem a condamné fermement cette opération israélienne, menée au mépris des droits des familles de la vallée. Droits que ces familles défendent depuis 10 ans devant la justice israélienne. En mai dernier, la Cour Suprême israélienne avait même donné raison aux habitants de la vallée.
Mgr William Shomali, évêque auxiliaire et vicaire patriarcal pour Jérusalem nous fait part du sentiment de colère et d’agacement de la population.


Quelles sont les conséquences pour les familles de la reprise de la construction du mur ?,Les précisions de Mgr William Shomali.