Visite du prince héritier d'Arabie Saoudite: les associations humanitaires appellent Emmanuel Macron à faire pression

Les associations humanitaires souhaitent que l'Arabie Saoudite ne menace plus les civils du Yémen, qui souffrent des conflits.

Le prince héritier de l’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salmane, est attendu en France dimanche. Sa visite officielle s’achèvera mardi. Elle poursuit un voyage de plusieurs semaines, durant lesquelles Mohammed ben Salmane s’est rendu aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Egypte, signant des accords pour les investissements dans son pays.

Le prince héritier devra dîner en compagnie d’Emmanuel Macron afin de nouer « de nouveaux partenariats stratégiques » entre la France et l’Arabie Saoudite.

Dix organisations humanitaires et de défense des droits humains ont lancé un appel au président de la République, souhaitant qu’il fasse pression sur Mohammed ben Salmane. Elles demandent l’arrêt des attaques illégales contre les civils au Yémen, ainsi que la levée du blocus sur les biens commerciaux, qui entrave l’aide humanitaire.

Le Yémen vit en effet l’une des plus graves crises humanitaires de la planète, comme l’explique Antoine Madelin, responsable plaidoyer à la FIDH :

00:00

00:00


La France est le troisième plus grand fournisseur d’armes de l’Arabie Saoudite. Par conséquent, elle est "un grand partenaire commercial, qui pourrait participer à l’armement d’un pays responsable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité", souligne Antoine Madelin. "La France devrait revoir sa coopération avec l’Arabie Saoudite", dit-il.

00:00

00:00


Selon une enquête publiée par l’institut Yougov en mars, trois Français sur quatre jugent « inacceptable » la vente d’équipements militaires à Riyad.

Sur le même thème :