Vive la rentrée !

Présentée par

S'abonner à l'émission

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

lundi 2 septembre 2019 à 18h25

Durée émission : 3 min

Carte blanche de François Prouteau, président de Fondacio

Ce lundi 2 septembre, la rentrée a sonné en France pour 12.5 millions d’élèves. Cette rentrée voit apparaitre différents dispositifs nouveaux ou renforcés en maternelle et en primaire, en effet beaucoup est fait pour valoriser l’apprentissage et le développement de talents… Vive la rentrée !

2 septembre, la rentrée a sonné en France pour 12.5 millions d’élèves. Engagé professionnellement à Fondacio depuis trente ans dans les problématiques d’éducation, et aujourd’hui comme président voyageant de par le monde, je vois combien l’école n’est pas encore une chance offerte à tous : sur la Terre, plus de 60 millions d’enfants d’âge primaire, pour plus de la moitié en Afrique subsaharienne, ne sont toujours pas scolarisés.

Je retiens trois dispositifs nouveaux ou renforcés en maternelle et en primaire, à l’occasion de cette rentrée scolaire en France. Premièrement, l’école obligatoire est abaissée de 6 à 3 ans. La tranche 3-6 ans n’est-elle pas propice à la lutte efficace contre l’inégalité devant le langage et pour susciter le plaisir d’apprendre ? Deuxièmement, pour corriger l’impact des inégalités sociales, le passage à 12 élèves est acté dans toutes les classes de CP et de CE1 de l’éducation populaire. Enfin, dans le cadre d’une École de la confiance, l’accueil et l’accompagnement des enfants en situation de handicap sont renforcés.

Auprès de tous les enfants, non seulement à l’école mais aussi dans toutes les activités périscolaires ou sportives, beaucoup est fait pour valoriser l’apprentissage et le développement de talents. Notre société est riche de tout cela. Bien sûr, il y a des hauts et des bas, dans la diversité et la complexité de l’apprentissage, comme le montre le nouveau film La vie scolaire (réalisé par Grand Corps Malade et Mehdi Idir) qui rencontre un vif succès à sa sortie en salle.

L’évolution humaine a préparé notre cerveau à apprendre. Chez le jeune enfant, ce sont chaque seconde, 2 à 3 millions de synapses qui se font et se défont, autant de connections nerveuses porteuses de potentialités d’apprentissage. L’humain est d’abord un être apprenant, Homo docens, plus qu’un être qui sait Homo Sapiens. Tout ce que nous savons du monde, ne l’avons-nous pas appris de l’environnement et reçus des autres ? Une femme, un homme, c’est une possibilité d’être, dès sa conception et tout au long de son existence.
Pour progresser dans l’apprentissage, on peut mettre à profit les découvertes récentes des neurosciences : le fonctionnement de la mémoire, le rôle fondamental et l’importance du sommeil, le rôle du corps et de l’activité physique (exercice sportif, danse, méditation). 

Et puisque la curiosité joue un rôle clé dans l’apprentissage, il faut accompagner et laisser à l’enfant, la capacité d’agir, de douter, de faire des erreurs et de se corriger. Cela signifie aussi ouvrir sans cesse des possibilités nouvelles, de réaliser des expériences accompagnées de la confiance qu’on fait à l’enfant et de la sécurité qu’on lui donne : « Essaie encore, apprends ! »

François Prouteau, 2 septembre 2019

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis le président de Fondacio nous partage son expérience et son regard sur l'actualité et sur le monde.

Le présentateur

François Prouteau

François Prouteau est le président du mouvement Fondacio