Quand les parents se séparent, comment le dire aux enfants?

Difficile d'annoncer à son enfant que ses parents se séparent. Et pourtant il est nécessaire d'en parler, de prendre le temps de lui expliquer. Même si c'est un bébé.

Your browser doesn’t support HTML5 audio

Que dire aux enfants dont la séparation des parents va bouleverser la vie ? Chaque année environ 130.000 couples divorcent en France. Si tous n'ont pas d'enfants, ce chiffre ne prend pas en compte les couples non mariés qui se séparent. Quand la décision est prise de se séparer, comment en parler aux enfants ? Conseils d'Hélène Romano, auteure de "Quand la vie fait mal aux enfants" (éd. Odile Jacob).
 

"Les enfants ont besoin d'authenticité : ce n'est pas la séparation en tant que telle qui est traumatique c'est plutôt ce qu'on va en dire et ce qu'on va en faire"

 

Même séparés les parents sont responsables des enfants

Cela peut paraître évident, mais pour la psychologue il est important de le rappeler : être un père ou une mère c'est "être protecteur" des enfants. "Quand on est parent, on est responsable de ses enfants et on doit s'ajuster à nos enfants, insiste Hélène Romano, et on se rend compte qu'actuellement certains parents font plutôt l'inverse en disant que c'est aux enfants de s'ajuster à leurs besoins à eux de parents."

 



 

On se sépare ? Première chose, en parler aux enfants

Un couple qui se sépare "reste un couple parental". "Rester parent c'est avant tout savoir protéger ses enfants et s'ajuster à ses enfants." Une fois la décision prise de se séparer, la première chose à faire pour Hélène Romano c'est de le dire aux enfants. "Il faut leur en parler en s'adaptant à l'âge de l'enfant, parce qu'un enfant ça peut être un bébé comme ça peut être un ado." Et même à un bébé, la psychologue conseille d'expliquer la situation - "avec des mots simples" mais en parler tout de même.

 

 



 

Séparation, trouver les mots pour L'annoncer

"Ce qui peut aider le parent c'est de partir de ce que pense l'enfant", conseille la thérapeute. Car "les enfants ont besoin d'authenticité : ce n'est pas la séparation en tant que telle qui est traumatique c'est plutôt ce qu'on va en dire et ce qu'on va en faire".

 

Enfance en danger, un numéro d'urgence : le 119 -  Le Service national d'accueil téléphonique de l'enfance en danger (Snated) a mis en place un numéro d'urgence pour prévenir la maltraitance des enfants et des adolescents. Conflits parentaux, violences conjugales ou négligence nuisent à l'équilibre des jeunes. Pour bénéficier d'une écoute et obtenir des conseils, enfants et adolescents, mais aussi adultes témoins de violences concernant des enfants, peuvent composer à tout moment le 119.