Pour faire avancer le débat, demandez le secteur associatif!

La France peut s’enorgueillir d'une vie associative dynamique. À l'heure où l'on va élire nos députés n'oublions pas que les associations sont des lieux où s’exerce la vitalité démocratique.

Your browser doesn’t support HTML5 audio

"Les associations sont des lieux démocratiques par excellence." Parce que la France est dans l'entre-deux-tours de ses élections législatives, il est bon de rappeler que la vitalité démocratique a aussi et surtout pour terrain le secteur associatif. Chaque année, ce sont entre 60 et 70.000 associations qui sont crées dans notre pays. Sur RCF, nous avons à cœur de les valoriser quand elles favorisent les initiatives positives, porteuses de sens et fédératrices.
 

"On a en France une vie associative très active et particulièrement développée"

 

Le secteur associatif se porte bien en France

Solidarité internationale ou aide au développement, sport, éducation populaire, famille, culture, tourisme social, jeunesse, étudiants, médico-social, ruralité... On ne s'en rend pas forcément compte, mais les associations sont partout, dans tous les domaines de notre vie, note Frédérique Pfrunder. Déléguée générale du Mouvement associatif, qui représente au total 600.000 associations, elle observe en France "une vie associative très active et particulièrement développée".
 



 

"Ce sont les associations qui ont contribué à fairer émerger les questions environnementales"

 

faire avancer les débats

En matière de préservation de l'environnement, par exemple, "ce sont les associations qui ont contribué à fairer émerger ces questions-là, rappelle Frédérique Pfrunder, c'est parce que des individus se sont mis ensemble pour dire l'urgence à réagir que les politiques n'ont plus pu ignorer la question". Les associations sont les principaux vecteurs de cette organisation du corps social. Elles reflètent sa diversité, son énergie créatrice mais aussi sa fraternité et sa solidarité.

 



 

Les associations synonymes de vitalité démocratique

À un moment où beaucoup parlent de crise du lien social, d'assoupissement de l'esprit civique, de fatigue de nos démocraties, le monde associatif nous interpelle. Son effervescence est un encouragement à ne pas baisser les bras, à croire qu'une autre façon de vivre ensemble et de construire demain est possible.

Dans une association, "on construit du collectif", témoigne Malo Mofakhami, le président d'Animafac, un réseau d'associations étudiantes. "L'acte de se mettre en collectif pour défendre un projet, se confronter à l'autre, convaincre par ses idées, changer d'avis suite à une discussion, c'est une vraie école de la démocratie." La doctorante Claire Thoury, auteure d'une thèse sur les engagements associatifs, a montré que l'engagement associatif permet de "donner du sens à sa vie".