Fin de vie : que faire en cas de maladie neurologique grave ?

Écouter
Les fins de vie, soins palliatifs ou euthanasie ? 4/5 Durée: 12 min
Retrouvez tous les épisodes
Intégrer à mon site

La maladie de Charcot, la sclérose en plaques, le locked-in syndrome... Régulièrement dans les médias on évoque le cas d'une personne qui a décidé de mettre fin à sa vie car elle était atteinte d'une maladie dont l’issue serait fatale. Quelle attitude avoir dans ce genre de situations ? On en parle avec Marie-Sylvie Richard, religieuse xavière, médecin formatrice à la Maison médicale Jeanne-Garnier, docteure en éthique médicale et membre du département d'éthique biomédicale au Centre Sèvres à Paris.

Si le malade dit qu’il veut mettre un terme à sa vie, "il faut qu’on en parle avec lui de jusqu’où il veut aller", explique Marie-Sylvie Richard ©Corinne SIMON/CIRIC
Si le malade dit qu’il veut mettre un terme à sa vie, "il faut qu’on en parle avec lui de jusqu’où il veut aller", explique Marie-Sylvie Richard ©Corinne SIMON/CIRIC