A plus d'un titre

© RCF42/Georges Mosnier
© RCF42/Georges Mosnier
Présenté par Jean-Claude Duverger, Anne-Marie Vergnon

Magazine littéraire en lien avec l'association de promotion de la lecture "Lire à Saint-Étienne".

© RCF42/Georges Mosnier
© RCF42/Georges Mosnier

A plus d'un titre

Présenté par Jean-Claude Duverger, Anne-Marie Vergnon

Magazine littéraire en lien avec l'association de promotion de la lecture "Lire à Saint-Étienne".

tous les épisodes

42 min
Jean-Piere Kotchian : "The Foggy Dew"
© www.v2.utopia-culture.fr
© www.v2.utopia-culture.fr
Présenté par Jean-Claude Duverger
Jean-Pierre Kotchian nous propose une grande saga avec ce "roman irlandais" paru aux éditions Utopia : "The Foggy Dex".
Francesco, le héros du livre, d'origine irlandaise, vit au Mexique avec sa famille au début des années 1910. Pris dans la tourmente de la révolution méxicaine, il rejoindra avec les siens l'Irlande en proie aux violences des luttes entre catholiques et protestants, sur fond de 1ère guerre mondiale et de révolte matée dans le sang, En écho à son histoire personnelle marquée par le génocide arménien, un livre plein de bruits et de fureur, une famille aux valeurs humaines fortes et de belles histoires d'amour !
Jean-Pierre Kotchian – The Foggy Dew, Un roman irlandais – Utopia Editions – 25 €
Jean-Pierre Kotchian, né à Saint-Etienne, est issu de l’immigration arménienne. Il a officié pendant
une trentaine d’années dans l’administration policière puis passionné par la peinture, en a fait son
métier. Depuis 2020 il est conseiller municipal de la ville de Saint-Etienne, délégué à la Culture.
«Pour parfaire ton éducation, tu te dois des sacrifices et obéir aveuglement à ce que ton père te dit.
Dès le mois de septembre tu intégreras le petit séminaire de San Juan de Los Lagos où tu commenceras
ta formation de prêtre.» Voilà comment au Mexique- « pour servir notre Seigneur Dieu tout puissant»
et pour faire comme toute bonne famille noble ou bourgeoise - le père de Francesco, Irlandaisimmigré
là-bas, envoya son fils, sans discussion ni état d’âme, au petit séminaire de San Juan. Puis huit ans plus
tard au grand séminaire de San Jose.
1911 la révolution a fait de Francisco Ignacio Madero Gonzalez le Président de la République
mexicaine. Et comme l’archevêché sait de quoi il est capable, il décide de fermer le grand séminaire de
San Juan. Francesco se retrouve alors à la rue. Mais comme il a été un brillant élève - huit fois major
de sa promotion – et que le Pouvoir «a besoin d’officiers instruits», il est alors approché pour entrer
dans l’armée et se voit illico promu lieutenant.
«Un simple petit lieutenant» à qui il va arriver le pire et le meilleur. Le meilleur tout d’abord en la
personne de Fang Yin. Une chinoise, belle comme une fleur de prunier, et qui entre une blanquette de
veau, une citation en gaëlique et deux vers de Shakespeare va lui faire oublier qu’il était programmé
pour se consacrer à Dieu le père, son fils et le Saint-Esprit. Le pire ensuite, c’est-à-dire être contraint
de massacrer des innocents. Sur les champs de bataille ou dans les champs tout court. Menacé d’être
dégradé et passé par les armes pour avoir refusé, il devra fuir et embarquer pour l’Europe.
Southampton, puis l’Irlande, pays des origines.
Francesco y découvrira les relations empoisonnées entre l’Irlande et le Couronne d’Angleterre. Le
fameux « Foggy Dew », ce 24 Avril 1916, première insurrection provoquée par des catholiques et à
laquelle Francesco et les siens vont participer dans le désordre. Une révolution manquée parce que
ce n’était ni l’heure, ni le jour, ni surtout l’année mais qui n’en restera pas moins le premier pas vers
la République. La République d’Irlande et l’indépendance.
Intégrer à mon site
40 min
Alain Faucoup pour son livre "La scie des Amouilhaux"
©motpassant.fr
©motpassant.fr
Présenté par Jean-Claude Duverger
Alain Faucoup nous propose son nouveau roman " La scie des Amouilhaux" au éditions du mot passant.
Après "L'oublié de Marie-Galante", nous suivons les aventures d'Annet Vodable de retour dans la ferme familiale, en Auvergne, après 8 ans de service militaire aux Antilles. Il va se s'inventer une nouvelle vie, celle des scieurs de long et construire peu à peu sa réussite professionnelle et familiale, malgré son grand amour impossible.
Un roman parfaitement documenté, autour du personnage attachant d'Annet, un roman qui nous fait suivre l'évolution des techniques et l'arrivée du progrès dans notre région de Roanne à Aurillac, de Saint-Just Saint-Rambert à Thiers.
Intégrer à mon site
40 min
A plus d'un titre du 04 septembre
Présenté par Jean-Claude Duverger
Intégrer à mon site
44 min
Elise Fisher
Présenté par Anne Bois
Intégrer à mon site
40 min