3.000 ans d'histoire de la mode

Présentée par PR-23410

S'abonner à l'émission

Les Racines du présent

lundi 5 octobre 2020 à 16h00

Durée émission : 59 min

3.000 ans d'histoire de la mode

© Unsplash

Si le débat actuel sur les tenues vestimentaires porte sur les jeunes filles, "l'homme a toujours fait attention à la manière dont il s'habillait". Retour sur 3000 ans d'histoire de la mode.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

« Qu'est-ce qu'une "tenue correcte" pour une jeune fille au lycée ? » C'est l'étude publiée par l'Ifop ce mardi 29 septembre. Un sondage réalisé auprès de plus de 2.000 personnes, à la suite du mouvement lancé par des lycéennes pour défendre la liberté de s'habiller "comme on veut". Que faut-il cacher du corps ? Que veut-on montrer ? C'est en fait toute la question de la mode. "L'histoire du vêtement est une histoire de la mesure", résume ainsi Audrey Millet, auteure de "Fabriquer le désir - Histoire de la mode de l'Antiquité à nos jours" (éd. Belin).

 

La mode, une histoire ancienne

La mode est un sujet peu traité par les historiens et pourtant, ses enjeux - économiques, esthétiques, sociaux - sont considérables. Audrey Millet rappelle que l'histoire de la mode c'est l'histoire d'une "fabrication" qui nécessite un savoir-faire et des matériaux, mais aussi "une fabrication intellectuelle, du marketing, économique". Derrière un vêtement il y a de nombreux hommes et femmes qui travaillent. 

La mode c'est aussi une histoire ancienne. On peut même dire qu'elle a toujours existé, pour la simple et bonne raison que le vêtement est obligatoire. L'homme s'est toujours vêtu, même si selon les climats. "Et surtout il a accessoirisé..."

 

La mode, une affaire de femmes ?

Si le débat actuel sur les tenues vestimentaires se concentre sur les jeunes filles, "l'homme a toujours fait attention à la manière dont il s'habillait". "Au XVIIe et au XVIIIe siècles, si on entre à Versailles, on voit chez un homme les dentelles qui tombent en cascade, on voit les étoffes, les broderies, les couleurs, les cheveux longs, et le maquillage, les cosmétiques bien entendus... Mais c'est surtout que l'homme est beaucoup plus habillé que la femme, il fait beaucoup plus attention !"

 

Invités

  • Audrey Millet, historienne, chercheuse associée au laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l'économie et de la société (CNRS), enseignante à l'EHESS

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 16h, le jeudi à 21h et le dimanche à 13h

L’actualité, nationale et internationale, s’enracine dans notre histoire. Chaque événement peut être relié au passé pour en trouver des clés de compréhension. Relire l’histoire, c’est ainsi mieux connaître et comprendre le présent. Chaque semaine, Frédéric Mounier, journaliste à La Croix, invite des historiens à croiser leurs regards sur un sujet contemporain pour mieux appréhender notre présent et envisager l’avenir. > Les Racines du présent, le blog de Frédéric Mounier

Le présentateur

Frédéric Mounier

Ancien correspondant de "La Croix" au Vatican, Frédéric a toujours été passionné par la vie politique… et la radio. Il a grandi à Paris à l'ombre de la Maison de la Radio. Les jeudis, il hantait les Studios, notamment ceux des « Radioscopie » de Jacques Chancel. Peut-être en reste-t-il quelque chose dans "Face aux Chrétiens" ?