Apprendre à voir

Présentée par Christophe Henning

S'abonner à l'émission

Grand Angle

samedi 2 septembre à 12h00

Durée émission : 55 min

Apprendre à voir

© Photo by Mike Kotsch on Unsplash

Est-ce toujours le réel que l'on voit? Dans une société abreuvée d'images, il est nécessaire d'apprendre à décoder leur pouvoir de signification. On en parle avec Christophe Henning.

On est sans cesse abreuvés d'images et c'est peu de le dire. Tous les détenteurs de téléphone portable ou presque ont un appareil photo sur eux qui leur permet de partager en temps réel d'innombrables images sur les réseaux sociaux. On serait plus de 500 millions à avoir un compte sur Instagram, service de partage d'images en ligne. Certes, "la plupart des photos échangées n'ont pas grand intérêt", comme le dit Luc Reyrolle, photographe professionnel, mais cela donne une idée de l'importance du phénomène. Et de la nécessité d'y réfléchir: il y a tout ce que l'on donne à voir et tout ce que l'on cherche à décode. Le magazine Muze y consacre un dossier dans son numéro de septembre, intitulé "Voir".
 

"La beauté est plus une question d'état d'esprit"

 

voir, Le premier des sens

"L'œil est ce qui donne envie de tout." Il ouvre l'appétit devant un bon plat, donne envie de lire devant la couverture d'un livre... Stéphanie Janicot avait depuis longtemps l'envie de consacrer un dossier du magazine Muze à la vue et d'explorer les expressions artistiques qui s'y rapportent. La photographie, les arts visuels mais aussi la littérature. Parce que les mots aussi "donnent à voir". Il y a aussi l'invisible que l'on perçoit et tout ce que l'on ressent... Il y a une immédiateté, une évidence de tout ce que la vue nous soumet. "On est immédiatement dans ce que l'on voit", assure la rédactrice en chef de Muze.

 



 

Un question de point de vue

Mais que signifie voir? On n'a pas la même façon de regarder, cela dépend de notre histoire, de notre identité, de notre âge aussi. Sandrine Bernardeau, guide conférencière au musée du Louvre, constate que les enfants n'ont pas le filtre des adultes et sont plus sensibles au détail. Elle fait partie de ceux qui ont initié le projet "Histoires d'Art" au Grand Palais (Paris). Un nouveau programme tout public qui a commencé en septembre 2016 pour enseigner différemment l'histoire de l'art à un public toutes générations confondues. Dans notre société du "zapping", comme la décrit Sandrine Bernardeau, c'ets un défi de "poser" un adulte devant une œuvre d'art et de prendre le temps de la décoder.

 



 

Voit-on vraiment la vie telle qu'elle est?

Dans notre société il s'avère essentiel d'apprendre à décoder une image. Surtout quand celle-ci est le produt d'un long travail de fabrication. Un photographe professionnel ne laisse jamais un hasard un objet dans le champ de sa caméra. La photographie est le fruit d'un choix "extrêmement signifiant qu'il soit artistique ou sémantique", d'après les mots de Stéphanie Janicot. Une bonne image pour illustrer un livre ou un article doit informer et créer une émotion. Deux critères sur lesquels s'appuient les professionnels comme Luc Reyrolle, du service Photo de l'hebdomadaire Pèlerin.

Notre manière de voir est déterminante. Comme le dit Stéphanie Janicot, "la beauté est plus une question d'état d'esprit". Mais le regard c'est aussi ce que l'on exprime: un œil amoureux, sévère, triste, joyeux... donne au visage l'image de ce que l'on vit intérieurement. Il y a ce que l'on choisit de voir, ce que l'on donne à voir de soi, ce que l'on espère que l'autre va voir.

 

Émission diffusée en octobre 2016

 

Invités

  • Stéphanie Janicot , journaliste, écrivain, rédactrice en chef de la revue Muze

  • Sandrine Bernardeau , conférencière spécialisée en archéologie égyptienne et grecque de la Réunion des musées nationaux (RMN)

  • Luc Reyrolle , photographe, chef du service Photo de l'hebdomadaire Pèlerin

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mardis à 17h03

Spiritualité, patrimoine, littérature, vie de l'Eglise, développement personnel... Chaque semaine, Christophe Henning anime une table ronde pour engager la discussion avec des acteurs de la vie culturelle, sociale, spirituelle.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.