Brigitte Carrier-Reynaud "Le ruban : de l'industrie au patrimoine"

Présentée par ,

S'abonner à l'émission

A plus d'un titre

samedi 3 octobre à 10h15

Durée émission : 40 min

Brigitte Carrier-Reynaud  "Le ruban : de l'industrie au patrimoine"

Dans le cadre de la Fête de la Science, Brigitte Carrier-Reynaud nous présente  son ouvrage "Le ruban : de l'industrie au patrimoine" (Publications de l'Université de Saint-Étienne)
 Alexandre Saffre évoque les manifestations proposées  pour la Fête de la Science, du 2 au 12 octobre, partout sur notre territoire.

  

 

Chronique de Jacques PLAINE publiée dans L’Essor

Brigitte Carrier-Reynaud - Le Ruban. De l’industrie au patrimoine - Publications de l’Université de Saint-Étienne - 9 €
 
Brigitte Carrier-Reynaud, petite fille de passementier est enseignante-chercheuse à l’Université Jean Monnet.

Question patrimoine Saint-Étienne n’est ni Chambord ni Chenonceau et bien qu’Elisée Reclus ait écrit que « ses monuments étaient ses usines », jusqu’à la fin du siècle dernier la ville était réputée sans patrimoine.
 
En effet les traces du passé industriel de la ville - chevalements, cheminées ou simples friches industrielles - étaient plus considérées comme « les stigmates d’une époque révolue » que comme une manifestation patrimoniale à préserver. Et si le trophée du Prix Rhônalpin du patrimoine attribué en 2014 au Puits Couriot pour ses somptueuses illuminations a définitivement confirmé la tendance, l’activité du « Palais des Arts » devenu « Musée d’art et d’industrie » a été le socle du changement de statut. Que ce soit pour le Cycle, l’Arme, et bien entendu pour la Rubanerie, thème de cet ouvrage.
 
Car l’industrie rubanière fut la première industrie stéphanoise jusqu’au début du XXème siècle. Une industrie particulière puisque constituée de 150 à 200 entreprises, les « fabricants » mais des fabricants qui ne fabriquent pas et qui confient cette tâche à des travailleurs à domicile, les « passementiers ». 10 000 ouvriers, pas tout à fait ouvriers puisqu’ils travaillent chez eux - en famille – à leur rythme, sur des machines qui leur appartiennent. Des « Métiers à tisser » qu’ils font tourner jusqu’à des « points d’heure » - quinze à seize par jour quand tout va bien, et qu’ils arrêtent « des semaines de rang » quand tout va mal. C'est-à-dire quand les donneurs d’ordres n’ont plus « d’ordres » à donner.
 
Brigitte Carrier-Reynaud ne fait pas ici l’histoire de la Rubanerie à Saint-Étienne mais l’inventaire de son patrimoine rubanier. Le patrimoine productif tout d’abord avec le patrimoine textile, la collection de deux millions d’échantillons de rubans et les neuf cents tableaux tissés du Musée d’Art et d’Industrie auquel il faut ajouter l’outillage, les métiers à tisser bien sûr, plus le matériel utilisé en amont et en aval du tissage. Le patrimoine architectural ensuite, « immeubles à cour de négociant » au centre-ville et « maisons-atelier de passementiers » sur les collines. Enfin le patrimoine humain pour une industrie soumise aux caprices et aux inconstances de la mode, une industrie où l’amour de « la belle ouvrage », du métier et du travail tout court sont les maîtres mots. Une autre façon d’aller au charbon.
 
A l’occasion de la Fête de la Science, diffusion sur RCF de l’émission « A plus d’un titre » avec Brigitte Carrier-Reynaud le Samedi 3 Octobre à 10 heures 15 et le Dimanche 4 à 17 heures
 

 

Invités

  • Brigitte Carrier-Reynaud , Auteure enseignante-chercheuse à l’Université Jean Monnet

  • Alexandre Saffre , La Rotonde Saint-Etienne

L'émission

Tous les samedis à 10h15

Magazine littéraire en lien avec l'association de promotion de la lecture "Lire à Saint-Étienne".

Les présentateurs

Jean-Claude Duverger

Président de RCF Saint-Étienne depuis son origine, professeur de lettres, il a travaillé dans la formation
des enseignants. Réalisateur régulier d’émissions dans des domaines variés, il anime les équipes, pilote
le CA de RCF, radio associative. Avec l’ensemble de tous ceux qui sont engagés dans l’aventure, il a le
souci de faire grandir l’esprit de famille qui caractérise RCF et qui unit acteurs des équipes, donateurs,
auditeurs et partenaires. Il assure également les liens avec le réseau, juridiquement une Union
d’associations.

Jacques Plaine