Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault " la véritable histoire de Spirou"

Présentée par

S'abonner à l'émission

A plus d'un titre

samedi 1 décembre 2018 à 10h00

Durée émission : 40 min

Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault " la véritable histoire de Spirou"

20ème salon BD’ART à Rive-de-Gier..
Deux ouvrages passionnants qui nous font découvrir Spirou, ce héros de nos enfances.


À l'occasion des 75 ans de Spirou, Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault ont mené une véritable enquête. Recueillant les témoignages de la famille Dupuis, de leurs collaborateurs, fouillant les cartons à dessin oubliés et les agendas remisés au grenier, ils ont patiemment reconstitué cette histoire, rétablissant parfois des vérités effacées par le temps. Ils nous révèlent une véritable aventure, celle des pionniers de la bande dessinée.
 

Chronique de Jacques PLAINE publiée dans L’Essor

Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault - La véritable histoire de Spirou - Dupuis - 55€ le volume
A l’occasion de son 20ème anniversaire, BD’ART fête les 80 ans de Spirou. Avec « La véritable histoire de Spirou » de Cristelle et Bertrand Pissavy-Yvernault.
La véritable histoire de Spirou, mais aussi « la préhistoire » de ce petit groom créé par un dessinateur français qui après avoir été commis de rang au Ritz Carlton s’embarquera lui-même sept ans sur l’île de France. Un petit groom dont les exploits seront destinés aux jeunes Wallons mais qui n’en feront pas moins le tour du monde. 
Deux magnifiques volumes dans lesquels les auteurs interrogent les descendants de Jean Dupuis, celui par qui tout est arrivé. Ils rencontrent aussi les ouvriers de l’usine et bien entendu les dessinateurs du journal, chacun donnant sa vision de cette incroyable saga. Des récits qui se croisent, se décroisent et se recoupent, valident les faits tout en mettant un bémol sur quelques-uns.
Une saga née lorsque Jean Dupuis, orphelin de mère, abandonné par son père et apprenti pâtissier se découvre une passion pour l’imprimerie. A vingt et un ans il achète une presse typographique manuelle - « une pédale » - et l’installe dans la cuisine de son oncle. Pressé et ambitieux il donne rapidement de l’épaisseur à son entreprise, vingt, cinquante, cent, cent quarante ouvriers. Il débauche son fils du séminaire, crée la revue Bonnes soirées, puis le magazine Le Moustique, publie des romans comme s’il en pleuvait, les fait même traduire en Flamand et à l’âge où d’autres parlent retraite a une nouvelle idée, sans doute la plus grandiose : créer un journal pour les jeunes Belges, mais pas n’importe lequel, un journal joyeux et moral. Il achète une rotative-couleurs, trouve un dessinateur de génie. Convainc son équipe. Spirou est né. On est en 1938
Ensuite ce sera la guerre, l’exode sur les routes de France, le retour au pays, Spip l’écureuil, le club des amis de Spirou, le code d’honneur, le théâtre de marionnettes du Farfadet, l’arrivée de Jijé, l’arrêt de la publication imposé par les Allemands, Spirou en chômage « je dors…mais mon cœur veille », Fantasio et « son mètre-quatre-vingt-un en chaussettes », Spirou sur les planches. Et puis Jean Dupuis rentrera à la maison et Franquin fera son apparition. Timidement. Sur la pointe des pieds. Qu’importe, l’âge d’or de Spirou est là et bien là.

  

   

© clichés Louis Reynard Lire a ST-Etienne/RCF42

 

Invités

  • Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault

Les dernières émissions

L'émission

Tous les samedis à 10h00

Magazine littéraire en lien avec l'association de promotion de la lecture "Lire à Saint-Étienne".

Le présentateur

Jacques Plaine