5 moments dans la vie de Victor Hugo

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

mardi 2 août 2016 à 17h03

Durée émission : 55 min

5 moments dans la vie de Victor Hugo

Victor Hugo est à lui seul un monument. Son œuvre et ses engagements politiques sont indissociables et intimement liés à l'Histoire de la France.

Selon les sources, 1 à 3 millions de personnes auraient assisté aux funérailles de Victor Hugo, le lundi 1er juin 1885. C'est dire la grandeur de celui qui est connu dans le monde pour être le plus grand auteur français. Ses poésies, romans, et pièces de théâtre l'ont rendu immensément populaire mais aussi son engagement politique et social. Ce mélange et d'écrivain et d'homme politique engagé sur tous les fronts, "on a du mal à le comprendre aujourd'hui", observe Jean-Marc Hovasse.

"Je veux être Chateaubriand ou rien", aurait écrit Hugo. Le modèle absolu du jeune homme a été François-René de Chateaubriand (1768-1848), dont le Génie du christianisme est apparu d'ailleurs en 1802: année de naissance de Victor Hugo. Au début de sa carrière, il fait tout pour l'imiter, son premier poème est d'ailleurs la traduction en vers d'un pamphlet politique de Chateaubriand. Fils d'un militaire devenu général, exemple même de l'ascension sociale permis par la Révolution et l'Empire, Hugo est aussi le fils d'une ultra royaliste anti-napoléonienne. Et c'est surtout leur mère qui a élevé Abel, Eugène et Victor.

Victor Hugo a été le premier écrivain français à vivre de sa plume. Le théâtre, qu'il a choisit pour débuter sa carrière, est à l'époque ce qui rapporte le plus d'argent mais aussi le moyen le plus rapide de se faire un nom. En 1827, Victor Hugo a écrit Cromwell, une pièce particulièrement longue et de ce fait compliquée à mettre en scène, mais dont c'est essentiellement la préface qui a retenu l'attention. Le texte, qui ambitionne ni plus ni moins que de réformer la scène française, le propulse en théoricien reconnu du théâtre. Il a alors 25 ans.

A la fin des années 1830, Victor Hugo s'engage en politique. Encore proche de la droite catholique, il est fasciné par la figure de l'empereur. Après au moins cinq tentatives, son entrée à l'Académie française en 1841 est un premier pas dans la vie politique. Son discours de réception est en effet un texte éminement politique puisqu'il y fait l'éloge de la France sous Napoléon et l'Empire - texte assez mal reçu, toutefois. En 1845, le roi Louis-Philippe le nomme enfin pair de France. On parle de cette période de la vie de l'artiste comme une "course aux honneurs". Désormais écrivain reconnu et pair de France, il se rapproche de son modèle, Chateaubriand.

Le coup d'Etat de Napoléon, le 2 décembre 1851, suscite une haine farouche notamment de la part de l'écrivain, devenu républicain et adepte du suffrage universel. Victor Hugo a été le seul à signer l'appel aux armes. Exilé à Bruxelles, il écrit en 1852 un violent pamphlet: "Napoléon le Petit". Il fuit alors la Belgique pour Jersey, où il vit de 1852 à 1855, puis pour Guernesey. "On trouve tout Hugo dans Les Misérables: le romancier, l'homme politique..." L'exil à Guernesey inspire à Victor Hugo parmi ses plus beaux poèmes. La Misère, qu'il avait commencé à Paris lorsqu'il était pair de France, devient Les Misérables. Victor Hugo a voulu en faire "le" livre du XIXè sièce. Sa publication dès 1862 occupe toute l'actualité littéraire. Cet énorme succès populaire est le premier roman d'Hugo, plus de 30 ans après Notre-Dame de Paris.

1870 est pour Hugo "L'Année terrible", selon le titre de son recueil publié en 1872. Le 5 septembre, une foule immense l'attend à Paris, à son retour d'exil. L'artiste est resté pendant 20 ans l'homme qui incarnait la France et la politique. Mais l'année de son retour est celle des épreuves, politiques et personnelles. La Commune de Paris s'est greffée à la guerre avec la Prusse, et Victor Hugo a enterré son fils Charles au Père-Lachaise alors que les combats faisaient rage. Pour celui qui est élu sénateur en 1876, l'amnistie des communards est l'ultime grand combat. La mort de Juliette Drouet en 1883 signe la fin de la vie créative du grand homme, dont - fait rarissime, l'avenue portait déjà son nom de son vivant.

Invités

  • Jean-Marc Hovasse, Chercheur au CNRS, spécialiste de Victor Hugo

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 16h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!