ALSACE | Luther ou le mendiant de la grâce

13 septembre 2017 Par Marc Larchet

© DR

Dans le cadre des 500 ans de la Réforme, l’Union des Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine, a commandé un opéra pour rendre accessible, à tous, la pensée de Martin Luther.

L’UEPAL  a établi un partenariat avec le Conservatoire de musique de Strasbourg et la Haute école des arts du Bas-Rhin et est soutenue par de nombreux partenaires privés et institutionnels tout en lançant un appel au financement participatif (crowdfunding), pour tout renseignement : marc seiwert  / 03 88 25 90 57.
Gabriel Schoettel, écrivain, a écrit le livret. « La pièce est située en 1546, à quelques mois de la mort de Martin Luther. « Il n’était pas question pour moi de refaire l’histoire de Luther, explique Gabriel Schoettel dont c’est la première création pour opéra,  mais de mettre en avant ses idées de manière dynamique. C’est autour d’une table, dans l’auberge des Luther, que Catherine de Bora, l’épouse du réformateur, Philipp Melanchton, théologien rigoureux, échangent de manière vive, en attendant la venue de Luther, sur les moments forts de sa vie. Mon souci constant était de présenter un Luther intemporel et universel. »
Marc Larchet a rencontré Gabriel Schoettel :

00:00

00:00

La composition musicale a été confiée à Jean-Jacques Werner, expérimenté compositeur, qui a puisé dans la tradition du choral luthérien pour créer une palette sonore d’une grande richesse  à même de valoriser les caractères des personnages : « je n’ai pas écrit de grands airs mais privilégié la rencontre et le dialogue. J’ai fait le choix d’instruments ayant une certaine rudesse et suavité, flûte, hautbois, clarinette, basson, cuivres, accordéon, harpe et percussions en éliminant les cordes excepté la contrebasse. »
La partition fait appel à un orchestre de onze musiciens, issus du conservatoire et qui par leur jeunesse donne une magnifique énergie, une chorale composée de chanteurs amateurs, et des solistes professionnels.
La mise en scène a été confiée au pasteur Sören Lenz qui a commencé avec enthousiasme les répétitions : « je travaille pour que cet opéra soit populaire, accessible à tous et que le public soit touché. »
Le point culminant de présentation de « Luther ou le mendiant de la grâce » sera constitué par les deux soirées intégrées à Protestants en fête le vendredi 26 et le samedi 27 octobre à 20h à la Cité de la Musique de Strasbourg, mais d’autres représentations sont prévues à Barr, à Wissembourg, à Metz, à Saverne et à Mulhouse :
• 14 octobre 2017 à 20h : Barr, église protestante
Partenaire : Pôle Culture et Tourisme
• 15 octobre 2017 à 17h : Wissembourg, La Nef
Partenaire : Ville de Wissembourg
• 26 et 27 octobre 2017 à 20h : Strasbourg, Cité de la Musique
Partenaire : Protestants en fête
• 1er novembre à 17h : Metz, NEC Marly
Partenaire : Consistoire réformé de Metz
• 5 novembre 2017 à 16h30 : Saverne, Espace Rohan
Partenaires : Festival d’Art Sacré, Musique au Pays de Hanau à billetterie spécifique auprès de l’Espace Rohan
• 12 novembre 2017 à 17h : Mulhouse, temple Saint-Étienne
Partenaire : Consistoire réformé de Mulhouse
è mardi 26 septembre 2017, 20h à Wissembourg Eglise St jean, présentation publique de l'opéra "Luther ou le mendiant de la grâce" en présence des auteurs, avec la participation de la chorale transfrontalière
 
Billetterie
Toutes les représentations sauf Saverne :
- Au point d’accueil de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine
 
1 bis quai Saint-Thomas à Strasbourg
Du lundi au vendredi de 8h à 12h et 14h à 18h (sauf vendredi à 17h)
- En ligne sur le site www.operaluther.com
 
Pour les représentations à Saverne s’adresser à l’Espace Rohan : http://www.espace-rohan.org/
Tarifs
25 € en tarif plein
12 € en tarif réduit : moins de 26 ans, étudiants, chômeurs (sur justificatif)