Anchin à Pecquencourt et à Douai

Présentée par

Les détours de l'Histoire

lundi 19 avril à 11h30

Durée émission : 12 min

Anchin à Pecquencourt et à Douai

Anchin : fameuse abbaye médiévale, dont le dernier abbé à la Révolution fut le dernier des Stuart, s'est aujourd'hui muée en un rural établissement d’enseignement

00:00

00:00

Le nom d’Anchin « parle » à la plupart des habitants du Douaisis. Mais évoque-t-il des idées claires au-delà ?
Il s’agit pourtant du nom d’une abbaye jadis renommée dans toute la France, qui fut la troisième du royaume par la richesse foncière, après celle de Saint-Denis (la nécropole royale) et celle de St Germain-des-Près (Paris rive gauche.) L’histoire commence dans ce qui était l’ancien diocèse d’Arras, au nord d’un terroir appelé l’Ostrevent (« capitale » : Bouchain), entre Douai et Valenciennes, en l’an 1079. Au nord de l’actuelle commune de Pecquencourt, entre Lallaing et Rieulay, rayonna durant sept siècles - jusqu’à la fin de l’Ancien régime - un immense ensemble monastique émergeant des marais et des bois, site que nos ancêtres appelaient « l’île d’Anchin », implanté sur la rive droite de la Scarpe. 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 11h30

Avec "Les Détours de l’Histoire", redécouvrez des lieux-clefs, sites évocateurs ou endroits méconnus, empruntez des circuits de randonnée à la rencontre des trésors de notre Patrimoine, (re)faites connaissance avec de célèbres personnages ou des héros oubliés, plongez-vous dans des histoires, des légendes ou des traditions qui ont marqué l’Histoire des Hauts-de-France: Jean Pelon, guide-conférencier, nous partage sa passion pour l'histoire patrimoniale de cette région.

Le présentateur

Jean Pelon