André-Marie Ampère, génie scientifique et homme de cœur

Présentée par UA-126288

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

samedi 27 juin à 16h00

Durée émission : 55 min

André-Marie Ampère, génie scientifique et homme de cœur

© Wikimédia Commons - André-Marie Ampère

En 2020, on célèbre la découverte de l’électromagnétisme par André-Marie Ampère. Ce génie, qui n'est jamais allé à l'école, était aussi doué en science qu'hypersensible et romantique.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Un peu partout en France, des places et des rues portent son nom. André-Marie Ampère (1775-1836) a donné son nom à l'unité de mesure de l'intensité d'un courant électrique. En plus d'être mathématicien, physicien, chimiste et philosophe, ce savant lyonnais est à l'origine de découvertes majeures, telles que l'électrodynamique. Alors que l'on célèbre en 2020 le bicentenaire de ses découvertes, Xavier Dufour dresse le portrait de cet homme de génie, à la "personnalité très éclectique et très attachante".

 

Un autodidacte à l'époque des Lumières

"Chez Ampère, tout est anormal et génial, puisqu'il n'est jamais allé à l'école." Son père, Jean-Jacques Ampère, négociant en soie, était un fervent disciple de Rousseau, appliquant à la lettre les principes éducatifs de "L'Émile". Si bien que son fils "a appris à lire tout seul dans les libres de botanique de Buffon". Une méthode qui n'aurait sans doute pas réussi à tous, mais le jeune Ampère "était vraiment doué d'une mémoire absolument prodigieuse, récitant l'encylopédie de Diderot par cœur !"

Xavier Dufour décrit "un esprit fulgurant, volcanique, s'intéressant à tout" et une personnalité qui "ne tenait jamais en place". L'homme de science a d'ailleurs souffert de sa "très grande dispersion". "Ses plus grandes découvertes, il les a faites dans une espèce de fulgurance ouvrant des voies à d'autres et ensuite délaissant ses propres voies."

 

Le traumatisme de la Révolution française

André-Marie Ampère est né en 1775, à la veille de la Révolution française. Il est issu d'une famille "monarchiste et catholique" mais "très ouverte aux promesses de renouvellement social et politique" qui émergent en 1789. En 1793, il a 18 ans quand son père est guillotiné, ce qui restera son "premier grand traumatisme". Cet événement va "marquer en profondeur sa sensibilité extrêmement vive et tourmentée" durant une année, où il reste en état de "prostration".

La Révolution française a fait d'Ampère un romantique. "On a affaire - avec Ampère et ses amis - à des orphelins, selon Xavier Dufour, à des gens qui ont perdu la figure symbolique du roi et, pour certains d'entre eux, qui ont perdu leur propre père." Ainsi, le savant se situe dans "deux courants qui n'ont rien à voir" : sa passion pour la science et sa soif éperdue de savoir le placent dans le courant l'Encyclopédie ; et en même temps, l'hypersensibilité de cet homme "qui vit au gré de ses affections", fait de lui un romantique au cœur bon.

 

> Ampère 2020 : voir le site du bicentenaire de la naissance de l’Électrodynamique

 

Invités

  • Xavier Dufour, enseignant en philosophie et mathématiques dans un établissement de l'Enseignement catholique à Lyon, auteur d'une thèse consacrée à André-Marie Ampère

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!