Histoire des Juifs en France

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

samedi 13 février 2016 à 14h00

Durée émission : 55 min

La suite de l'Histoire, l'intégrale

© P.RAZZO/CIRIC

Le processus d'intégration des juifs en France n'a pas été sans heurts. Mais si on le compare aux autres pays européens, il est globalement une réussite.

A la veille de la Révolution, la vie n'est pas rose pour les juifs en France. A Paris, ils sont près de 400 à vivre sous la surveillance d'une police qui n'est pas toujours tendre. Divisés en deux groupes, il y a ceux qui viennent du Sud-Est, les Séfarades, très instruits, qui considèrent avec dédain les Ashkénazes, venu de l'Est. Dans la France des Lumières, ils ne sont pas encore des citoyens mais on commence à croire qu'ils seraient des hommes. En 1748, dans L'esprit des lois, Montesquieu se met dans la peau d'une jeune fille espagnole que l'on accuse d'être juive. Il place cette formule devenue célèbre: "Si quelqu’un dans la postérité ose jamais dire que, dans le siècle où nous vivons, les peuples d’Europe étaient policés, on vous citera pour prouver qu’ils étaient barbares."

Sous l'Ancien Régime on ne parle pas encore d'intégration mais Louis XVI, grâce à Malesherbes, se préoccupe de protéger les juifs. D'autres comme Moses Mendelssohn (1729-1786), traducteur des écritures juives en allemand, oeuvrent à ce que les juifs s'ouvrent au reste de la société. Il est connu pour son exhortation: "Soyez donc catholiques à l'église, protestants au temple, juifs à la synagogue mais des hommes partout". L'esprit des Lumières pénètre donc un peu partout mais c'est sans compter sur Voltaire, connu pour avoir détesté les juifs après avoir perdu son argent chez un banquier juif.

La Déclaration des droits de l'homme, qui ressemble assez dans la forme aux Dix commandements a "littéralement bouleversé les juifs", confirme Béatrice Philippe. En 1789, les juifs ne sont pas pour autant devenus des citoyens à part entière. Ce n'est qu'en 1791 qu'ils l'obtiennent.

Invités

  • Béatrice Philippe , professeur émérite des universités, ancienne titulaire de la chaire de civilisation juive et directrice de recherche d’études hébraïques et juives à l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales)

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 16h et le dimanche à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!