Il y a 60 ans, naissance de la Ve République dans le contexte tendu de la guerre d’Algérie

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

samedi 6 octobre 2018 à 16h00

Durée émission : 55 min

Il y a 60 ans, naissance de la Ve République dans le contexte tendu de la guerre d’Algérie

© Wikimédia Commons - Le général de Gaulle

La Ve République voit le jour en 1958 dans le contexte tendu de la guerre d’Algérie. C’est l’occasion pour le général de Gaulle d’un retour aux plus hautes responsabilités politiques.

Le 4 septembre 1958, le géneral de Gaulle présente aux Français le projet de constitution de la Ve République, qu'ils auront à approuver par référendum le 28 septembre 1958. Le 4 octobre 1958 marque ensuite la promulgation des institutions de la nouvelle constitution. Quelle est donc la date de naissance de la Ve République ? Le 4 septembre, le 28 septembre ou le 4 octobre ?

Jean-François Sirinelli retient le 4 septembre. Selon l'auteur de "Vie et survie de la Ve République" (éd. Odile Jacob), en effet, c'est là où "la Ve République apparaît sur les fonds baptismaux puisque son fondateuir la présente au peuple français, annonce que c'est le peuple français par voie de référendum qui la fera naître ou pas et surtout il y a toute une symbolique". Le 4 septembre en effet c'est aussi le jour de la proclamation de la IIIe République en 1870, celle qui allait durer jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.
 

60 ans, pourquoi c'est important

60 ans, l'historien l'admet, a priori cela n'a rien de spectaculaire, moins que 50 ou 100 ans. Mais pour cette République-là, c'est "essentiel" parce que "les gens qui étaient politiquement conscients en 1958", c'est-à-dire qui avaient au moins 15 ans, ont aujourd'hui au moins 75 ans.

Or les plus de 75 ans représentent aujourd'hui 9% de la population française. "Nous sommes donc dans un régime qui n'a plus de contacts directs sauf pour une mince pellicule avec le récit et les circonstances des origines. Et donc d'une certaine façon il n'a plus ses racines historiques, il doit s'appuyer sur autre chose."
 

De crise en constitution

Si la IIIe République est née de la défaite militaire de Sedan, et est morte après la défaite de 1940, la Ve République n'est pas née non plus dans un contexte paisible. La guerre d'Algérie (1954-1962) dure depuis quatre ans et après le putsch d'Alger ou "coup d'État du 13 mai", on est pas loin de la guerre civile. "À Alger ce jour-là il y a un mouvement de foule qui s'empare du gouvernement général, et le soir même est proclamée la naissance d'un comité de salut public." Une situation de crise profonde dans laquelle le général de Gaulle apparaît comme l'homme providentiel, même si le terme a des aspects polémiques.

"Le résultat du 13 mai 58 c'est qu'à peine 20 jours plus tard, le général de Gaulle devient président du conseil." Dès lors, la IVe République est morte puisque de Gaulle a été mandaté pour rédiger une nouvelle constitution. Après la crise et le danger, on passe donc au "processus plus paisible de rédaction d'une constitution".

 

Invités

  • Jean-François Sirinelli, historien, spécialiste de l'histoire politique et culturelle de la France au XXe siècle, professeur des universités émérite à l'Institut d'études politiques de Paris

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 14h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!