L'Appel du 18 juin ou la naissance du mythe De Gaulle

Présentée par UA-125035

S'abonner à l'émission

Les Racines du présent

lundi 15 juin à 6h00

Durée émission : 25 min

L'Appel du 18 juin ou la naissance du mythe De Gaulle

© Wikimédia Commons - Charles de Gaulle au micro de la BBC à Londres

Aujourd'hui rares sont les responsables politiques qui ne se réclament pas de De Gaulle. 80 ans après l'Appel du 18 juin, Frédéric Mounier évoque le Général et la mythologie gaullienne.

00:00

00:00

En 2020, on célèbre un triple anniversaire gaullien : le 130e anniversaire de la naissance de Charles de Gaulle (le 22 novembre 1890), le 50e anniversaire de sa mort (le 9 novembre 1970) et les 80 ans de l'Appel du 18 juin lancé depuis Londres en 1940. S'il existe une méprise quant à la date réelle de l'enregistrement du fameux Appel, le 18 juin reste la date de la naissance du mythe De Gaulle. Pour évoquer le Général et la mythologie gaullienne née dans son sillage, Frédéric Mounier reçoit Aurélie Luneau, auteure de "L'Appel du 18 juin" (éd. Flammarion).
 

le mythe De Gaulle

Aujourd'hui, rares sont les responsables politiques qui, d'une façon ou d'une autre, ne se réclament pas de De Gaulle. En mai dernier, Emmanuel Macron l'a célébré sur le champ de bataille de Montcornet, dans l'Aisne, là où le colonel de Gaulle a tenté de s'opposer à la foudroyante avancée des troupes allemandes en mai 40.  On a même entendu récemment Marine Le Pen, pourtant issue d'une tradition politique fortement anti-gaulliste, c'est le moins qu'on puisse dire, se réclamer du général. 

 

 

La vérité sur l'Appel du 18 juin

En réalité "l'appel du 18 juin a probablement été enregistré mais n'a pas été conservé", explique Aurélie Luneau. Il aurait été enregistré à 18h15 dans les locaux de la BBC et diffusé pour la première fois à 22 heures, puis rediffusée durant 24 heures "mais le disque n'aurait pas été conservé".

Ce n'est que le 22 juin, alors que l'armistice vient d'être été signé à Rethondes, que l'on autorise "ce général félon" à enregistrer son appel. "Ce document du 22 existe, il a été conservé pour l'histoire." Et c'est celui-là que l'on peut encore entendre aujourd'hui, 80 ans après.

 

 

L'appel du 18 juin, un texte pour dire non

"De Gaulle reste l'homme du 18 juin, l'homme du non", note Aurélie Luneau. Signe de "la force symbolique de l'Appel" : la jeunesse de 1968 s'en est emparé. Depuis Nanterre, un petit groupe emmené par Daniel Cohn-Bendit a détourné "l'affiche mythique symbolique" pour dénoncer "la capitulation des mandarins du syndicalisme et de la politique".

Plus récemment, des apiculteurs ont lancé en 2016 "L'Abeille du 18 juin", pour dénoncer l'usage des pesticides dans l'agriculture. "Ils utilisent le phrasé, la rythmique, la force de ce texte qui a traversé le siècle, en faveur des abeilles. Ce texte continue à être utilisé pour dire non."

 

Émission enregistrée en duplex avec RCF Bordeaux

 

Invités

  • Aurélie Luneau, journaliste, historienne, productrice à France Culture

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 19h30

L’actualité, nationale et internationale, s’enracine dans notre histoire. Chaque événement peut être relié au passé pour en trouver des clés de compréhension. Relire l’histoire, c’est ainsi mieux connaître et comprendre le présent. Chaque semaine, Frédéric Mounier, journaliste à La Croix, invite des historiens à croiser leurs regards sur un sujet contemporain pour mieux appréhender notre présent et envisager l’avenir. > Les Racines du présent, le blog de Frédéric Mounier

Le présentateur

Frédéric Mounier

Ancien correspondant de "La Croix" au Vatican, Frédéric a toujours été passionné par la vie politique… et la radio. Il a grandi à Paris à l'ombre de la Maison de la Radio. Les jeudis, il hantait les Studios, notamment ceux des « Radioscopie » de Jacques Chancel. Peut-être en reste-t-il quelque chose dans "Face aux Chrétiens" ?