L'histoire oubliée : le siège de Paris

Présentée par UA-160445

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

dimanche 14 février à 1h00

Durée émission : 55 min

L'histoire oubliée : le siège de Paris

© Wiki Commons - Le siège de Paris par Jean-Louis-Ernest Meissonier (1815 – 1891).

Au cours de la guerre de 1870, pendant 135 jours, Paris a subi un siège de la part des Prussiens. Une page d’histoire oubliée de la capitale, qui symbolise la cuisante défaite de la France.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

C'est une voix connue d'RCF que nous retrouvons au micro de Véronique Alzieu aujourd'hui. Frédéric Mounier est journaliste et il anime à l'antenne d'RCF l'émission hebdomadaire d'histoire "Les racines du présent". C'est à son tour de nous raconter une parenthèse oubliée de l'Histoire de France, la prise de Paris par les prussiens à la fin du XIXème. À la manière d'un reporter de guerre, Frédéric Mounier dresse le tableau d'une capitale ravagée dans son livre "Le siège de Paris " aux éditions du Cerf.

 

Le siège de Paris : un épisode souvent oublié de l'Histoire française

"Le Paris dans lequel nous vivons aujourd'hui, que nous parcourons aujourd'hui il a été assiégé par les Prussiens pendant 135 jours, il a vu la naissance de la République, il a vu la chute du Second Empire" introduit Frédéric Mounier. C'est cet amour pour Paris, dont il est originaire et où il vit, qui a amené le journaliste à écrire sur son siège de 1870 à 1871. Un épisode méconnu de l'Histoire de France "car coincé entre le désastre de Sedan [...] et ensuite après le siège de Paris il y a eu le désastre de la Commune, une guerre civile franco-française" explique-t-il.
 

Les motifs de la guerre

Différents événements ont amené la France à déclarer la guerre à la Prusse. En 1870, la France vit sous le second Empire de Napoléon III.  À cette époque, le chancelier Bismarck qui a été ambassadeur en France quelques mois auparavant, souhaite unifier le monde prussien, allemand et autrichien et pour cela il souhaite entrer en guerre avec la France. À force de stratagèmes, notamment avec l'Espagne, le chancelier allemand va réussir avec habileté à obtenir la guerre, mieux ce sont les français qui vont la déclarer. Pourtant, malgré sa détermination et contrairement à la Prusse, l'armée française n'est pas prête. 

 

"À l'issue du siège de Paris, le 18 janvier 1871 le second Reich sera proclamé dans la galerie des glaces du château de Versailles, ce qui est la revanche maximale que l'Allemagne, l'Autriche et la Prusse pouvaient prendre face à la France."

 

La naissance de la République

La guerre menée contre la Prusse est un véritable fiasco, que ce soit au niveau stratégique sur le champ de bataille mais également au niveau des prises de décisions. Napoléon III est malade et incapable de mener une guerre, il est proche du suicide. Suite à cette défaite honteuse il abdiquera. Dans une ambiance quasi insurrectionnelle, Léon Gambetta et Jules Favre, suivis par le peuple proclament, la IIIème République.

 

Invités

  • Frédéric Mounier, journaliste

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!