L'identité française: construite par les papes

Présentée par

S'abonner à l'émission

En Toutes Lettres

lundi 9 janvier 2017 à 16h00

Durée émission : 25 min

En Toutes Lettres

© Jean Michel MAZEROLLE/CIRIC - 22 septembre 1996, voyage de Jean-Paul II en France pour le 15è centenaire du baptême de Clovis, Reims

La vocation universelle de la France n'est autre que la version laïcisée de la mission divine des Francs que les papes ont construite. Ce que Camille Pascal explique à Christophe Henning.

La France laïque n'a pas à rougir de son histoire. C'est ce que défend finalement Camille Pascal dans "Ainsi Dieu choisit la France" (éd. Presses de la Renaissance). Du baptême de Clovis à la séparation de l'Eglise et de l'Etat, il dresse 10 grands tableaux pour raconter les 10 grands moments qui ont construit un "dialogue permanent entre l'Eglise catholique et ceux qui détenaient le pouvoir en France". Dialogue fondé sur une légende, celle du peuple franc élu par Dieu.
 

Les Francs, peuple élu par Dieu: une construction qui "a créé de toutes pièces l'idée même de la France".

 

France, fille aînée de l'église

C'est Henri Lacordaire (1802-1861) qui a en 1841 transformé le titre donné par les papes aux rois de France. Depuis le baptême de Clovis, nos souverains ont en effet été désignés comme "Fils aînés de l'Eglise". Et quand Grégoire IX écrit "Ainsi Dieu choisit la France" dans une lettre adressée à saint Louis, il ne fait qu'entretenir cette "légende prophétique" construite par les papes, précise Camille Pascal.
 

légende prophétique

Si Camille Pascal intitule son livre "Ainsi Dieu choisit la France" c'est pour résumer l'histoire de notre pays à travers ce que les papes en ont fait. Une "légende prophétique" qui veut que "la France soit la nouvelle Terre promise ; les Francs, le nouveau peuple élu ; Paris, la nouvelle Jérusalem". Il voit dans cette construction ce qui "a constitué l'identité même de la France et créé de toutes pièces l'idée même de la France".

Ainsi, la "vocation universelle de la France", n'est-elle, selon l'historien, que la traduction laïque de "la mission divine de la France qui a justifié toutes les croisades". De même, "quand on parle de 'France Terre des droits de l'homme', c'est ni plus ni moins que la laïciation de la 'France, terre promise'."
 

"Gesta Dei per Francos"

L'historien voulait au départ raconter une histoire de la France catholique. "Très vite, dit-il, j'ai découvert cette idée d'une prédestination française construite dès le Vè siècle: Gesta Dei per Francos." ("L'action de Dieu passe par les Francs", une expression de Guibert de Nogent, au XIè siècle) Et pour Camille Pascal si la République a pu s'enraciner en France, c'est en se glissant "dans le discours messianique qui avait été construit par l'Eglise catholique pendant des siècles".

 

Historien, Camille Pascal a été haut-fonctionnaire, universitaire, secrétaire général de France Télévisions, conseiller en communication, chroniqueur.

 

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 11h30, 23h30 et 04h30

Christophe Henning reçoit chaque semaine un auteur: travail théologique, questions pastorales, dimension liturgique, vie spirituelle, dialogue des religions… Autant de questions évoquées dans un tête-à-tête direct et nourri avec l’auteur.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.