La grippe espagnole de 1918, la plus grande pandémie de l'histoire de l'humanité

Présentée par UA-30844

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

samedi 9 mai à 16h00

Durée émission : 55 min

La grippe espagnole de 1918, la plus grande pandémie de l'histoire de l'humanité

© Wikicommons - Militaires de l'American Expeditionary Force victimes de la grippe de 1918

Il y a 100 ans, la grippe espagnole a fait plus de victimes que les deux guerres mondiales réunies. Retour sur la plus grande pandémie de l'histoire de l'humanité, pourtant oubliée.

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : LES REDIFFUSIONS DE RCF - L'épidémie de coronavirus et les mesures prises pour tenter de l'enrayer viennent bouleverser notre grille de programmes. Afin de vous aider durant cette période de confinement, RCF vous propose de réentendre une sélection du meilleur de nos programmes. 
> En savoir plus

 

Alors que sur tous les continents on essaie de stopper l'expansion du coronavirus, RCF propose d'évoquer une pandémie qui, il y a 100 ans, a fait plus de morts que les deux guerres mondiales réunies. Une épidémie pourtant passée dans les oubliettes de l'histoire... On en parle avec Laura Spinney, auteure de "La Grande Tueuse - Comment la grippe espagnole a changé le monde" (éd. Mabin Michel)
 

L'épidémie oubliée

En 1918, l'Europe sort exangue de la Grande Guerre. Son "épuisement psychologique" est sans doute l'une des raisons pour lesquelles la pandémie a été en grande paertie oubliée. "Les gens ne voulaient pas parler de cette tragédie supplémentaire", explique Laura Spinney.

Mais il faut prendre également en compte d'autres facteurs : la difficulté de comptabiliser le nombre décès liés à la grippe espagnole, dans la mesure où "on ne savait même pas de quelle maladie il s'agissait".

 

famille_egon_schiele.jpg
@Wikicommons - La Famille, dernier tableau d'Egon Schiele, mort en 1918 de la grippe espagnole après son épouse

 

La plus grande pandémie de l'histoire de l'humanité

Dans les années 20, on estimait à 20 millions de nombre de morts de la grippe espagnole. Bilan revu à la hausse à la fin du XXe siècle, où on est passé à 30 millions. Aujourd'hui on estime que la maladie a tué 50 à 100 millions de personnes, "on ne peut pas être plus précis que ça". Des estimations imprécises, notamment car il n'existait pas de tests de dépistage.

Si l'on considère que la Grande Guerre a causé la mort de 18 millions de personnes et que la Seconde Guerre mondiale a tué 50 à 60 millions d'individus, alors on peut dire que la grippe espagnole a fait autant voire plus encore de victimes que les deux guerres mondiales.
 

Une épidémie partie des États-Unis ?

Si les premiers cas officiels ont été enregistrés aux États-Unis en mars 1918, il est difficile de savoir d'où elle est partie. Pendant longtemps, on a pensé que le virus avait stoppé son expansion à la fin du mois de mars 1920, mais des études récentes ont montré que des cas de grippe espagnole avaient été signalés dans des îles du Pacifique en juillet 1921.

 

Emission d'archive diffusée en novembre 2018

 

Invités

  • Laura Spinney, journaliste scientifique, romancière

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!