La nationale 7, une voie romaine devenue la route des vacances

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

mardi 29 août 2017 à 17h03

Durée émission : 55 min

La nationale 7, une voie romaine devenue la route des vacances

© éditionsBYGMALION

La Nationale 7 empruntait le tracé d’une ancienne voie romaine. Elle est devenue la route des vacances, bordée de platanes, célèbre pour ses restaurants, ses hôtels et ses embouteillages.

Elle a mené des générations d'estivants vers les côtes de Méditerranée. La nationale 7, connue sous le nom de route des vacances ou route bleue, c'était 1.000 km de Paris à Menton. Des kilomètres qui aujourd'hui fleurent bon la nostalgie. Une ambiance congés payés, pic niques au bord du chemin, vieilles voitures et embouteillages qui appartient au passé. Pour le revisiter, Thierry Nélias a écrit "Histoire de la nationale 7" (éd. Pygmalion).
 

"Le grand intérêt de cette route, c'est qu'elle était nationale, à l'image des voies romaines qui unifiaient l'empire par un réseau généralisé"

 

La route des nostalgiques

À Piolenc, le musée Musée Mémoire de la Nationale 7, au nord d'Orange, entretient le mythe. Celui d'une atmosphère conviviale, de pic niques au bord de la route et de vieilles voitures. Chaque année, un rallye "Route Nationale 7 Historique" est organisé, il a eu lieu cette année du 28 mai au 5 juin. D'autres vont même jusqu'à reproduire à Lapalisse le fameux embouteillage. Tous les deux ans, le défilé des vieilles voitures est devenu une véritable attraction touristique.

 



 

la nationale 7, une antiquité

"Le grand intérêt de cette route, explique Thierry Nélias, c'est qu'elle était nationale à l'image des voies romaines qui unifiaient l'empire par un réseau généralisé." Tous les chemins menaient à Rome, mais depuis qu'en 2006 l'Etat français s'est désengagé de l'entretien des routes nationales, la N7 a perdu son rôle unificateur. Même si certaines portions de la N7 ont conservé le nom, elle ne sont plus que des départementales.

 

 

Émission réalisée en juin 2017

 

Invités

  • Thierry Nélias, écrivain

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!