L'année 1945 en cinq dates

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

lundi 7 mai 2018 à 18h15

Durée émission : 55 min

L'année 1945 en cinq dates

© Wikimedia Commons - Signature de la reddition de l'armée allemande à Reims, 7 mai 1945.

Ce 8 mai, on commémore la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. L'occasion de revenir sur les dates clés de l'année 1945.

Libération de camp d'Auschwitz par les troupes russes, le 27 janvier, conférence de Yalta, du 4 au 11 février, reddition sans condition de l'Allemagne, le 8 mai, bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki, les 6 et 9 août, capitulation du Japon, le 2 septembre, élections législatives en France, le 21 octobre... Gilles Vergnon retrace l'année 1945 au micro de Véronique Alzieu.

 

1945, l'année qui bouleverse les consciences

70 ans après, la découverte de la barbarie nazie, que symbolise le camp d'Auschwitz, ébranle encore la foi en l'homme de l'Occident. De Yalta on ne retient à tort que l'image d'un partage du monde entre puissances, mais ce sont bien les velléités communes d'une paix durable qui en février 1945, donnent naissance à l'ONU (le 26 juin 1945).

Au Japon, les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, qui ont d'abord suscité l'enthousiasme, ont fissuré les espoirs que faisaient naître les progrès scientifiques. En août 1945, alors que l'on se félicitait d'une victoire qu'assurait l'utilisation de la bombe atomique, seule la voix d'Albert Camus dans un éditorial de la revue Combat, allait à contre-courant de cet enthousiasme :
 

"La civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l'utilisation intelligente des conquêtes scientifiques. En attendant, il est permis de penser qu'il y a quelque indécence à célébrer ainsi une découverte, qui se met d'abord au service de la plus formidable rage de destruction dont l'homme ait fait preuve depuis des siècles.
Que dans un monde livré à tous les déchirements de la violence, incapable d'aucun contrôle, indifférent à la justice et au simple bonheur des hommes, la science se consacre au meurtre organisé, personne sans doute, à moins d'idéalisme impénitent, ne songera à s'en étonner." Albert Camus, revue Combat, 8 août 1945

 

Pour la première fois en France, les femmes participent à un vote national

Le 21 octobre 1945, les Français répondent à la question "Voulez-vous que l'assemblée que vous allez élire soit constituante?", par un oui franc et massif: majoritaire à 96%. Il montre l'ampleur de la volonté de renouveau en France et le rejet très net de la IIIème République. Pour les femmes, c'est la première fois qu'elles expriment leur droit de vote à un scrutin national. En tête, le Parti communiste sort vainqueur de ces élections, suivent le MRP, Mouvement républicain populaire, et le PS.

 

Emission enregistrée en janvier 2015

 

Invités

  • Gilles Vergnon, historien, Spécialiste de la Seconde Guerre mondiale

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 14h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!