Marie Curie: icône de la science

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

samedi 9 décembre 2017 à 14h00

Durée émission : 55 min

Marie Curie: icône de la science

Une femme hors-norme dont on a fait une icône. C'est par amour pour Pierre que Marie Skłodowska est restée en France. Natalie Pigeard-Micault répond à Véronique Alzieu.

L'icône Marie Curie. Elle est la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel (1903 et 1911) ; elle est également la première femme lauréate en 1903, avec son mari, de la Médaille Davy pour ses travaux sur le radium. Si elle a évolué dans un monde assez masculin, on occulte trop souvent que les femmes n'étaient pas si exclues que cela des laboratoires et de la recherche scientifique. Véritable icône, son image a fait de l'ombre aux autres femmes scientifiques de l'époque. "On en a fait une exception, elle était plutôt un modèle", observe Natalie Pigeard-Micault.

Jamais elle n'oublia ses origines polonaises, Marie Curie est toujours restée Maria Skłodowska Curie. Cinquième enfant d'un couple d'instituteurs polonais, elle est marquée très tôt par le décès de sa soeur puis de sa mère. Des événements tragiques aux conséquences notamment spirituelles. Marie Curie en a totalement perdu la foi catholique dans laquelle elle avait grandi. Déjà baignée dans la passion des sciences, elle se tourne encore plus vers la recherche. Elle emboîte le pas à sa soeur aînée et se rend en France en octobre 1891. Mais contrairement à sa soeur, elle choisit d'tudier la science et non en médecine.

Invités

  • Natalie Pigeard-Micault, historienne des sciences, responsable des ressources historiques du musée Curie à Paris

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 14h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!