Pourquoi cette nostalgie de l'Ancien Régime?

Présentée par UA-134912

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

dimanche 13 septembre à 1h00

Durée émission : 55 min

Pourquoi cette nostalgie de l'Ancien Régime?

© Wikimédia Commons - Antoine Watteau, Le Savoyard et la marmotte (1716)

Pourquoi la société d'Ancien Régime, marquée par la violence et l'insécurité, a suscité tant de nostalgie? Agnès Walch a étudié "l'état mental" des Français aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Comment faisait-on la fête aux XVIIe et XVIIIe siècles ? Quels étaient les critères du luxe et les exigences du paraître ? Quelle place la foi occupait-elle ? Comment vivait-on dans une société marquée par les épidémies et une importante mortalité ? Une société marquée aussi par la violence et l'insécurité... Tout ces aspects, l'historienne Agnès Walch les résume dans "La vie sous l'Ancien Régime" (éd. Perrin).

 

"Les nostalgiques de l'Ancien Régime voyaient cette période comme quelque chose d'absolument extraordinaire"

 

Qu'est-ce que l'Ancien Régime ? 

On appelle "Ancien Régime" le régime politique d'avant la Révolution française. Même si la monarchie est revenue en France après la Révolution, "elle n'est pas jamais été la même", elle est devenue "plus constitutionnelle, plus consensuelle" et surtout ce n'était plus une monarchie de droit divin, comme le souligne Agnès Walch.

Pour les historiens, cela correspond à l'époque moderne, qui s'étend sur trois siècles, du Moyen Âge à la Révolution. De 1492 (la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb) à 1789, c'est l'époque des grandes découvertes et d'un "élargissement de la pensée", avec cependant des régimes de pensée et des systèmes d'organisation sociale différents. Pour Agnès Walch, un changement notable s'opère dans la seconde partie du XVIIe siècle. "Les gens se mettent à penser un peu différemment, il y a un aspect beaucoup plus rationnel, et disons une manière de voir les choses qui nous est beaucoup plus familière."

 

Pourquoi cette nostalgie de l'Ancien Régime ? 

"Les nostalgiques de l'Ancien Régime voyaient cette période comme quelque chose d'absolument extraordinaire." Pourquoi cette nostalgie ? C'est ce qu'Agnès Walch a voulu comprendre. Et déceler ce qu'il y avait de "vrai" dans cette nostalgie. 

Les croyances, le quotidien et les plaisirs : dans son ouvrage Agnès Walch propose trois axes pour approcher cette société d'Ancien Régime, et surtout leur "état mental". Comment les gens pensaient-ils ? Comment appréhendaient-ils le monde ? À quelles idées pouvaient-ils adhérer ?

 

Invités

  • Agnès Walch, historienne, spécialiste de l'Ancien Régime, professeur des Universités

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!