Retour sur 40 ans de Journées Mondiales de la Jeunesse

Présentée par UA-153604

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

dimanche 3 janvier à 1h00

Durée émission : 55 min

La suite de l'Histoire, l'intégrale

© Jean-Matthieu GAUTIER/CIRIC

Depuis 1987 les Journées Mondiales de la Jeunesse ont rassemblé des millions de jeunes catholiques. Objectif : évangéliser sur fond de mondialisation une génération sans passif vis-à-vis de l’Eglise.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Véronique Alzieu nous parle, avec son invité, de l'histoire des Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) dans ce nouvel épisode de La suite de l'Histoire.
Charles Mercier est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bordeaux.

Il a lui-même participé aux JMJ ce qui a inspiré sa recherche. Il revient aujourd'hui sur ces rassemblements fondateurs pour l'église dans un livre "L'église, les jeunes et la mondialisation. Une histoire des JMJ", publié aux éditions Bayard.

 

LA jeunesse, avenir de l'église

Jean Paul II est incontestablement une figure motrice du mouvement autour des Journées Mondiales de la Jeunesse. Il a toujours donné une place importante aux jeunes dans sa vocation. "Ça lui vient de son expérience d'aumônier étudiant depuis qu'il est vicaire de paroisse à Cracovie et tout au long de son ministère de prêtre, d'archevêque, de cardinal. Il a mis la jeunesse au centre de ses priorités" explique Charles Mercier.

Pourtant l'importance que l'Église accorde à la jeunesse précède son pontificat. La question de la transmission de la foi se pose dans les années 1930, sous le pontificat de Pie XI.
En effet, dans ce contexte de sécularisation, l'Église réalise que la foi se transmet de moins au moins.

La jeunesse, future de l'Église, devient donc un sujet prioritaire notamment au niveau de l'évangélisation.
"Depuis cette époque, l'Église n'a de cesse de proposer des dispositifs pour essayer de rejoindre les jeunes dans leur foi." ajoute Charle Mercier.
 

L'origine des JMJ

En mars 1984, a lieu le Jubilé de la Rédemption, qu'on considère comme le point de départ de futures rencontres. À ce moment là, l'idée d'un rassemblement dédié à la jeunesse émerge dans la curie.
Les deux premières éditions des JMJ ont lieu à Rome en 84 et 85. Accueillir 200 000 pèlerins, les loger et les nourrir est un vrai challenge relevé brillamment par les italiens malgré des oppositions notamment politiques.

Plus qu'un rassemblement de jeunes, les JMJ sont également un lieu de rencontres pour les jeunes croyants du monde entier. Un événement fondé autour de cultures et langues diverses rassemblées pour quelques jours autour d'une même foi.

"Les éditions suivantes ont toutes eu lieu dans des mégapoles qui sont aux premières loges de la mondialisation. C'était un message de l'Église pour proposer une autre mondialisation qui mettrait davantage en avant la fraternité" raconte l'auteur de "L'église, les jeunes et la mondialisation. Une histoire des JMJ"

 

 

Invités

  • Charles Mercier, Maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bordeaux

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 21h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!