Retour sur la mort des moines de Tibhirine

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

lundi 15 août 2016 à 17h00

Durée émission : 55 min

Retour sur la mort des moines de Tibhirine

20 ans après, l'affaire des moines de Tibhirine reste extrêmement délicate. Dans un contexte tendu, des journalistes ont mené l'enquête. Véronique Alzieu reçoit François Gèze.

Qui est responsable de la mort des moines de Tibhirine? En 2016, le sujet reste plus que délicat pour de nombreuses raisons. Il titille les relations franco-algériennes, malmenées par 132 années de colonisation et une guerre d'indépendance qui fait encore mal. L'affaire vient aussi questionner ce qu'était le régime algérien de l'époque et les conditions de déroulement de la guerre civile (de 1991 à 2002). Par ailleurs, l'émotion reste forte, "notamment grâce au combat des familles qui ne s'est jamais relâché depuis 20 ans", constate François Gèze. "Ces hommes [les moines de Tibhirine, ndlr] étaient des hommes de paix, cela a paru d'autant plus scandaleux que des gens se réclamant de l'islam les enlèvent et les assassinent."

En 1996, l'Algérie est donc plongée dans une guerre qui oppose l'armée au GIA (Groupe islamisque armé). Cette guerre a fait des dizaines de milliers de victimes dans la population algérienne. Dans ce contexte de tension extrême, sept moines français ont été enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996. Officiellement, leurs dépouilles sont retrouvées le 30 mai. Leurs assassins sont immédiatement désignés: les membres du GIA. Or, il semblerait que les véritables commanditaires soient à chercher du côté de l'armée et des services secrets algériens. C'est en tout cas le résultat d'une enquête menée par des journalistes. L'enquête judiciaire, elle, est toujours en cours et il n'y a pas eu de jugement.

Parmi les journalistes qui ont mené l'enquête, Jean-Baptiste Rivoire, qui en a fait un livre "Le crime de Tibhirine" (2011). Son éditeur chez La Découverte était alors François Gèze, qui, encore aujourd'hui, est particulièrement attaché à cet ouvrage. De même qu'il a toujours manifesté un intérêt spécial pour l'Algérie. Dès 1992, il s'était engagé pour dénoncer les violations des droits de l'homme dans ce pays. Et en 1997 il fondait avec ses amis une association Algéria-Watch.
 

Invités

  • François Gèze, éditeur aux éditions de La Découverte

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 14h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!