Tintin a 90 ans

Présentée par

S'abonner à l'émission

La suite de l'Histoire, l'intégrale

samedi 15 juin à 16h00

Durée émission : 55 min

Tintin a 90 ans

© Wikimédia Commons - Tintin, Milou et le capitaine Haddock représentés sur un mur de la ville de Bruxelles

Tintin est le héros de la bande dessinée par excellence qui a accompagné des générations de lecteurs. Mais à l’heure du numérique et de la 3D les albums de Tintin ont-ils encore un avenir ?

Il est le plus célèbre des reporters. Tintin est né en 1929. Philippe Delisle, auteur de "La BD au crible de l'Histoire - Hergé, Maurras, les Jésuites et quelques autres…" (éd. Karhtala) retrace la vie de Tintin à l'occasion de cet anniversaire.
 

contexte : quand l'Église catholique veut s'adresser aux jeunes

"Quelles que soient les époques la bande dessinée reflète pour une part l'imaginaire de la société dans son ensemble et, de manière plus précise, les convictions, l'idéologie, de groupes particuliers." Ainsi la bande dessinée telle qu'elle naît dans les années 30 en Belgique, est le fait de milieux catholiques désireux de rejoindre la jeunesse et de lui transmettre des valeurs. Tintin naît dans ces milieux-là : un royaume de Belgique où "l'Église catholique domine le système éducatif". Les éditions Casterman ont par exemple pour devise Pro Deo et Patria, "pour Dieu et la patrie".
 

Les premiers pas de Georges Rémi

Le père de Tintin, Georges Rémi (1907-1983) est issu d'une famille catholique modérée, pourrait-on dire. C'est à la demande du patron de son père lui-même très catholique, comme le raconte Philippe Delisle, qu'il est inscrit dans une école catholique. À la suite de quoi, il intègre une troupe de scouts, devient membre de la JOC (Jeunesse ouvrière chrétienne) et de la JEC (Jeunesse étudiante chrétienne). "Avec l'avantage pour lui que cette Église bénéficie d'un réseau de diffusion : ses premières bandes dessinées vont être diffusées par les troupes scoutes, par les patronages, etc."

Après les revues scoutes, Hergé est illustrateur et reporter-photographe pour le Vingtième Siècle, un grand quotidien d'information catholique conservateur bruxellois fortement marqué par les idées maurrassiennes, précise l'historien. Constatant son talent, le directeur du journal, l'abbé Norbert Wallez confie à Georges Rémi Le Petit Vingtième, un supplément pour la jeunesse. "C'est là où, en 1929, Hergé a l'idée de créer le personnage de Tintin."
 

La naissance de Tintin

Avant Tintin, il y a eu notamment Totor CP des Hannetons, un chef de patrouille scoute. "Avec Tintin c'est la première fois qu'il va partir pour des aventures longues." Hergé propose "un héros utile" qui parcourt le monde "pour informer les jeunes catholiques de ce qui s'y passe". 

Le premier album, "Tintin au pays des Soviets" est fortement "marqué par cette idéologie catholique conservatrice anti bolchevique". D'après Philippe Delisle, "l'abbé Wallez a un peu poussé Hergé à envoyer son héros en Russie soviétique pour en dénoncer les travers". À côté de cet aspect idéologique, Hergé "privilégie l'aventure", ce que l'on retrouve dans son deuxième album, "Tintin au Congo" (1931) - pour lequel Hergé a été très attaqué au moment de la décolonisation. "Ses premiers albums sont encore très marqués par la parution hebdomadaire dans Le Petit Vingtième : c'est un peu une suite de gags, explique Philippe Delisle, il y a un enchaînement, mais ça n'a pas du tout la densité qu'auront les albums suivants de Tintin." 

 

Invités

  • Philippe Delisle, historien, professeur d'histoire contemporaine à l'université Lyon 3, spécialiste de la bande dessinée, directeur de la collection Esprit BD de la maison d'édition Karthala

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 14h

Des grands événements qui ont façonné les civilisations aux personnalités qui ont marqué les consciences, Véronique Alzieu se tourne vers notre histoire. Une émission pour mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Le week-end, elle vous offre l'intégrale du feuilleton proposé du lundi au vendredi. 

Le présentateur

Véronique Alzieu

Journaliste à RCF depuis 1993, Véronique s'est spécialisée au fil des ans dans le domaine de la foi, de la vie spirituelle et de la recherche de sens. Elle a choisi la radio parce que c'est un média de proximité, chaleureux sans être intrusif. Son léger accent trahit ses origines pyrénéennes qu'elle revendique avec joie!