Il est urgent de sortir du catastrophisme

Présentée par Béatrice Soltner

S'abonner à l'émission

Sur le rebord du monde

lundi 3 avril à 13h30

Durée émission : 25 min

Il est urgent de sortir du catastrophisme

© Jacques Leconte

Arrêtons de voir le monde en noir! Recul de la pauvreté, baisse de la criminalité... On a des raisons d'être optimistes. Ce que démontre Jacques Lecomte, chiffres à l'appui.

"Très souvent, les gens pensent que pour être réaliste il faut être pessimiste, et que les pessimistes sont les vrais réalistes." Surpopulation, famine, guerre, criminalité, réchauffement climatique, terrorisme... Il semble effectivemment que le ton général soit au pessimisme. Un climat d’inquiétude et de peur engendré en partie par les chaînes d’information en continu, et entretenu sur les réseaux sociaux. Or, les raisons d’espérer sont bien plus nombreuses qu’on ne le croit, soutient Jacques Lecomte. "Et le pessimisme conduit plutôt à l'immobilisme." Il publie "Le monde va beaucoup mieux que vous ne le croyez!" (éd. Les Arènes), un livre qui a la qualité de nous remonter le moral!
 

"Notre pessimisme est essentiellement le fruit des médias"

 

des raisons d'être optimiste

L'extrême pauvreté a chuté de deux tiers depuis 1990 ; la déforestation commence enfin à ralentir ; la tragédie démographique annoncée n'a pas eu lieu ; le nombre de pays abolissant la peine de mort ne cesse d'augmenter... Des informations comme celles-ci, Jacques Lecomte en recense une multitude dans son livre. Et parfois elles vont à l'encontre de ce que l'on pense. Par exemple, les enquêtes d'opinion montrent que pour la plupart des gens la criminalité augmente, or les chiffres prouvent le contraire. Ainsi, en région parisienne, le taux d'homicides a baissé de 65% en 20 ans.
 

mieux qu'optimiste, "opti-réaliste"

Optimisme + réalisme = "opti-réaliste". Un terme que le philosophe a inventé et derrière lequel il place "non pas une attente béate, mais un optimisme de l'engagement actif". À chacun de "retrousser ses manches" et d'agir "là où il est". Et d'adopter une distance critique face aux "prophètes de malheur": selon le psychologue, notre pessimisme est "essentiellement le fruit des médias".

 

Invités

  • Jacques Lecomte , psychologue, expert en psychologie positive

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 12h30 et 02h30

Le monde vit des transformations majeures qui touchent tous les secteurs de la vie de l’homme: travail, éducation, écologie, religions, médias, économie…Béatrice Soltner et son invité donnent des clés pour mieux penser ce monde mouvant et les défis d’humanisation à relever. Cette émission propose aussi des repères concrets pour construire du sens, là où l’homme serait tenté de ne voir que du chaos.

Le présentateur

Béatrice Soltner

Formée aux arts plastiques et à l'histoire de l'art Béatrice rejoint RCF en 1994. Elle aime faire émerger la parole et l'offrir en partage. La vie intérieure est son domaine de prédilection. Passionnée par la spiritualité et la psychologie, elle s'intéresse aussi au dialogue entre les églises chrétiennes.