L'espoir autour des nanoparticules d'or et d'argent

Présentée par

S'abonner à l'émission

Dis, pourquoi ?

mardi 10 novembre 2020 à 11h48

Durée émission : 5 min

Dis, pourquoi ?

Elise Moreau médiatrice scientifique à Centrale Lyon, nous parle des recherches autour des nanoparticules d'or et d'argent, très prometteuses dans le domaine de la santé.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Les nanoparticules d’argent (AgNP) sont connues pour leurs propriétés virucides et bactéricides.

Celles d’or le sont pour leurs capacités à diagnostiquer la présence de bactéries ou d’agents infectieux présents dans le plasma, le sang ou l’urine. C’est ce qu’étudie Virginie Monnier, Maître de conférences en chimie à l’institut des nanotechnologies de lyon de l’école centrale de lyon.

Les nanoparticules d’or sont capables de détruire des tumeurs cancéreuses. L’or a des propriétés thermiques qui s’avèrent en effet très efficaces dans la lutte contre le cancer. Quand on éclaire ces nanoparticules dans le proche infrarouge, leur température augmente de quelques degrés à quelques dizaines de degrés. Ciblées sur des cellules cancéreuses, les particules d’or chauffées parviennent à détruire les tumeurs.

Virginie monnier en fabrique et les modifie chimiquement pour aller cibler directement les zones de l’organisme à traiter. L’objectif est de pouvoir les injecter dans le corps d’un malade afin d’irradier localement les cellules cancéreuses. « Cela permet des traitements plus ciblés et moins invasifs qu’une chimiothérapie ou radiothérapie. »

Mais on en est encore au stade de l’expérimentation. A l’INL, Virginie Monnier travaille avec des partenaires de l’Inserm sur des cultures de cellules saines et cancéreuses afin de déterminer si, une fois chauffées, des nanocoquilles d’or parviendront à cibler et à détruire spécifiquement les cellules cancéreuses par rapport aux cellules saines.

Aux Etats-Unis, des premiers traitements à base de nanocoquilles d’or s’annoncent très prometteurs.

Invités

  • Elise Moreau, médiatrice - Ecole Centrale Lyon

Les dernières émissions

L'émission

Le mardi à 11h45

Chaque semaine sur RCF, des spécialistes du Planétarium de Vaulx-en-Velin, du CNRS, de l'école centrale de Lyon et de l’Observatoire de Lyon questionnent et explorent notre univers.

Le présentateur

Marie Leynaud

Diplômée de l’école de journalisme ISCPA Lyon en 2013, elle assure depuis un an les remplacements au journal local de RCF Lyon, et travaille également pour la chaîne TLM.  Attachée à la vie provinciale et particulièrement aux « Lyonnaiseries », son métier lui permet d’être toujours plus proche de celles et ceux qui font vivre le patrimoine.