L'ambition professionnelle est-elle réservée aux hommes ?

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le Temps de le dire

jeudi 8 mars à 9h03

Durée émission : 55 min

L'ambition professionnelle est-elle réservée aux hommes ?

© Unsplash - "C'est la journée de la femme mais on doit aussi remercier quelques hommes qui nous ont soutenues"

Plus de la moitié des Français considèrent qu'une femme ne peut pas réussir à la fois sa vie professionnelle, sa vie de mère et sa vie amoureuse.

Chaque année, une journée internationale des droits des femmes. Et quelque part c'est dommage d'en être arrivé là, dommage de devoir consacrer une journée à l'égalité entre les hommes et les femmes, comme le remarque Isabelle Debré, dommage que cela ne soit pas une évidence. Force est de constater que des efforts restent à faire, quand on sait que, selon plusieurs sondages, plus de la moitié des Français (un tiers pour certaines études) considèrent qu'une femme ne peut pas réussir aussi bien sa vie professionnelle, que sa vie de mère et sa vie amoureuse.
 

"On n'a pas les mêmes codes, il faut les comprendre et leur demander qu'ils nous comprennent parce que je pense qu'on fait bien plus d'efforts pour les comprendre que des fois eux nous comprennent"

 

soupçon d'ambition

L'ambition n'est-elle réservée qu'aux hommes ? "L'ambition qui est extrêmement positive pour un homme, pour les filles est-ce que c'est normal ?" Laurence Comte-Arassus traduit ici un sentiment largement partagé dans notre société, ce soupçon à l'égard des femmes qui désirent réussir leur vie professionnelle. "La réussite dans le monde professionnel ça peut être plus difficile effectivement", témoigne Marie-Alice Jourde. Chez elle, le travail des femmes a toujours été une évidence, mais c'est une fois au barreau de Paris qu'elle a "rencontré pour la première fois la misogynie".

"Si je suis là c'est aussi parce que j'ai accepté des choses que les hommes n'acceptent pas et des missions qui n'étaient pas gagnées d'avance", confie Laurence Comte-Arassus. De l'avis général, les femmes doivent prouver qu'elles sont capables. Inacceptable pour Isabelle Debré, "on n'a pas à prouver que nous sommes capables".

 



 

Pas sans les hommes

"C'est la journée de la femme mais on doit aussi remercier quelques hommes qui nous ont soutenues", rappelle Marie-Alice Jourde. L'avocate de rappeler comment François Barthélemy Arlès-Dufour a aidé Victoire Daubié à passer son bac - en 1861, elle était la première femme à s'inscrire aux épreuves du baccalauréat et la première à l'obtenir. Comme le dit Laurence Comte-Arassus, "ce n'est pas les femmes sans les hommes".

Et ça ne va pas sans une acceptation des différences et une écoute réciproque. "On n'a pas les mêmes codes, dit Laurence Comte-Arassus qui a toujourd évolué dans un monde d'hommes, il faut surtout les comprendre et leur demander qu'ils nous comprennent parce que je pense qu'on fait bien plus d'efforts pour les comprendre que des fois eux nous comprennent."

 



 

Quand les femmes doutent d'elles-mêmes

Isabelle Debré l'a constaté, "les femmes doutent beaucoup plus que les hommes - en revanche elles sont très courageuses, ajoute-t-elle". Ce que confirme l'avocate : depuis 35 ans qu'elle fait du droit social et qu'elle accompagne notamment des femmes, Marie-Alice Jourde observe : "Sur cinq femmes, quatre à la fin du rendez-vous me disent j'espère que je vais y arriver !"

Est-ce notre société qui instille ce doute ? Le doute peut-il devenir une force ? C'est certainement une question d'éducation, de la façon dont le cadre familial dans lequel on a grandi. "Ça reste à vie", confie Isabelle Debré, qui après trois années de vice-présidence du Sénat (2014-2017) où elle n'a pas eu à souffrir de remarques désobligeantes liées au fait d'être femme. Pour Laurence Comte-Arassus, "il ne pas avoir peur du regard des autres, ne pas avoir peur de ces Français qui vous disent vous ne pouvez pas être une mère vous ne pouvez pas travailler, vous ne pouvez pas être heureuse".

 

Invités

  • Marie-Alice Jourde , avocate au barreau de Paris, co-fondatrice de La Garanderie Avocats, ancienne membre du conseil de l’Ordre de Paris (2012-2015)

  • Isabelle Debré , membre du parti Les Républicains, conseillère départementale des Hauts-de-Seine

  • Laurence Comte-Arassus , présidente de Medtronic France

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Tous les jours du lundi au vendredi, à partir du lundi 4 septembre 2017

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Antoine Bellier reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Antoine Bellier

Journaliste à RCF depuis 2009, Antoine est passé par Le Mans et La Roche-sur-Yon, avant de rejoindre la rédaction nationale en septembre 2013. Curieux de l’actualité sous toutes ses formes, amateur de cinéma et de littérature, il lui arrive de passer du micro à la plume.