Agnès Ledig, choisir la vie - et l'écriture - après la mort de son enfant

Présentée par Thierry Lyonnet

S'abonner à l'émission

Visages

mercredi 30 août à 9h03

Durée émission : 52 min

Agnès Ledig, choisir la vie - et l'écriture - après la mort de son enfant

© Guillaume MOUCHET/éditions Albin Michel - Agnès Ledig, romancière

Romancière à succès, Agnès Ledig a commencé à écrire après la mort de son fils Nathanaël en 2005. Rencontre avec une femme généreuse qui vous tire vers le haut!

Agnès Ledig est sage-femme. Et compte aujourd'hui parmi les écrivains préférés des Français. Après "Juste avant le bonheur" (2013), "Pars avec lui" (2014) ou encore "On le regrettera plus tard (2016), elle vient de publier "De tes nouvelles" (éd. Albin Michel), un roman où la profession d'enseignant est au cœur. "Mes parents étaient enseignants, passionnés par les questions de pédagogie, j'ai baigné dans ce monde", explique-t-elle. La romancière, qui voulait "être prof de sport", a aussi eu envie de réhabiliter cette profession, parfois mal aimée.
 

Sage-femme et romancière, prendre soin de l'autre

Plutôt que d'embrasser la carrière de professeur, Agnès Ledig a trouvé sa voie, celle de sage-femme. Un métier qu'elle a exercé pendant 10 ans. "J'avais envie d'accompagner les femmes dans un moment de grande fragilité, de prendre soin des femmes." Aujourd'hui elle confesse prendre soin... de ses lecteurs!
 

Faire de la souffrance une force de vie

Agnès Ledig compte aujourd'hui parmi les écrivains préférés des Français. Son secret? Avoir su plonger dans son expérience personnelle marquée par le drame de la perte d'un enfant et avoir su faire de cette souffrance une force de vie, en bienveillance, en solidarité... "On est effondré quand on apprend la nouvelle de la maladie, reconnaît l'auteure, mais on n'a pas le droit d'être comme ça, car votre enfant a besoin de vous. On n'a pas le choix." Nathanaël, atteint de leucémie, a été malade un an. "Il avait une force de vie incroyable!"

Après la perte de son petit garçon, Agnès Ledig a "choisi la vie". Mais la romancière le reconnaît, elle est toujours fragile. Difficile pour elle par exemple de regarder le film "Les mistrals gagnants" d'Anne-Dauphine Julliand. "C'est une femme formidable, mais avec mon mari, nous n'avons pas pu voir ce film."

 

Agnès Ledig tient un blog pour partager des moments de vie avec ses lecteurs. Photos, petites vidéos, agenda... une façon de nouer des liens avec son public et de montrer la beauté de la vie. "La perte de son enfant, c'est l'écorce qu'on arrache, la sève qui descend subitement, un peu de la vie qui coulait qui ne coule plus dans les veines. Mais je n'ai pas voulu rester un arbre mort. Tant qu'à être debout, autant honorer cette vie." La romancière dialogue aussi depuis sa page Facebook.

 

 

Émission diffusée en avril 2017

 

Les dernières émissions

L'émission

Tous les mercredis à 17h03

Chaque visage est unique, aussi l'émission Visages accueille-t-elle des hommes et des femmes d'une grande diversité : philosophes, personnes engagées dans le développement et dans l'action humanitaire, aventuriers, psychologues, écrivains... Tous partagent au moins un point commun : l'ouverture et le respect de l'autre dans sa différence. Thierry Lyonnet leur donne la parole pour une rencontre en profondeur.

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!