"Comme elle l’imagine", de Stéphanie Dupays

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'Actualité littéraire

jeudi 25 avril à 8h52

Durée émission : 3 min

"Comme elle l’imagine", de Stéphanie Dupays

© RCF / Christophe Henning

Les risques d’une vie connectée à la machine mais déconnectée du réel. Christophe Henning présente "Comme elle l’imagine", un livre de Stéphanie Dupays (éd. Mercure de France).

Ils papotent tranquillement en sirotant une tisane, se racontent leur journée de travail, et semblent profiter tranquillement de leur soirée. Sauf que, c’est par internet que Laure et Vincent échangent, quelque 150 kilomètres les séparant encore. Ils disent qu’ils "parlent" par messagerie interposée, il partagent leurs petits secrets et ne se sont jamais rencontrés. Vous l’avez compris : le roman de Stéphanie Dupays raconte notre époque, quand on est trop seul chez soi, qu’on se sent proche de quelqu’un qu’on ne connaît pas. L’héroïne, agrégée de lettres, ne peut pas s’empêcher de trouver de quoi justifier cette passion soudaine : "Nous nous cherchions avant que de nous être vus", disait Montaigne.
 

Le piège de nos vies connectées 

Quand Laure découvre les réseaux sociaux – pas la peine de les citer plus précisément –, c’est plutôt drôle : elle découvre les passions humaines, les histoires qui se racontent sur la toile. À ce rythme-là, on devient vite accro ! D’autant plus quand Vincent commence à répondre. Ces deux-là s’envoient des dizaines de messages par jour. Arrive ce qu’on devinait déjà : cette relation virtuelle fait naître un sentiment amoureux envers un parfait inconnu ou presque, qu’elle imagine. Mais comment appeler cette impatience : "la technologie avait instauré une nouvelle temporalité. L’attente ne se mesurait plus en jours et en semaines mais en secondes ou en minutes." Plus rien n’a d’importance : à toute heure du jour et de la nuit, la vie s’échange en quelques messages. Laure refuse les invitations de ses amis, néglige son travail et surveille du coin de l’œil son téléphone qui peut, à tout moment, lui faire signe… Ca ne peut pas durer !
 

Le virtuel ne suffit plus…

Quand ces deux-là vont se rencontrer enfin : séduction ? Déception ? "La réalité est toujours impuissante face aux sortilèges de l’imaginaire", écrit Stéphanie Dupays. Vont-ils se plaire ? Peuvent-ils faire une place dans leur vie pour quelqu’un d’autre ? Il ne s’agit plus seulement d’être connecté mais de vivre la vraie vie, avec les contraintes : "le réel est plein d’horaires et de distances", souligne encore l’auteur. On ne vous dira pas comment se poursuit ou pas l’histoire d’amour de Laure et Vincent...
 

Comment fait-on pour vivre, pour aimer, aujourd’hui ?

Ce roman qui sonne juste explore l’intrusion du virtuel dans nos existences sans caricature, avec les risques d’une vie connectée à la machine mais déconnectée du réel. C’est aussi l’histoire de solitudes qui se raccrochent aux SMS de 140 signes pour avancer dans la vie. Comment fait-on pour vivre, pour aimer, aujourd’hui ? Coupez le téléphone et laissez-vous entraîner par la magie d’un livre…

 

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 8h52 et 15h15

Chaque jeudi, Christophe Henning présente un ouvrage qu'il a sélectionné.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.