Consolation, de Monique Durand-Wood

Présentée par

S'abonner à l'émission

Le livre du jour

lundi 11 juin à 8h53

Durée émission : 2 min

Consolation, de Monique Durand-Wood

Consolation, un livre en forme de quête spirituelle qui nous pousse à l'espérance.

Pour comprendre ce titre il faut vraiment connaître le début de l’histoire, parce que la réflexion de l’auteure a pris la forme d’un roman. La narratrice, Adèle, est visiteuse dans un service d’enfants malades. Elle est auprès de Mario, un petit garçon de huit ans, atteint d’un cancer, qui lui dit ces quelques mots, peu de temps avant de mourir : « Consolation. Elle existe ! ». Après le choc de l’annonce du décès, Adèle comprend que les mots de l’enfant ont ouvert en elle une interrogation qui ne la lâchera plus : qu’à voulu dire Mario ? Qui est cette Consolation dont il a parlé comme d’une personne existante ?
 
Il s'agit d'une quête. Adèle va essayer de comprendre le sens de ces mots en puisant à toutes les sources possibles : elle va faire appelle à la philosophie, aux Evangiles, aux penseurs chrétiens ; elle cite Sénèque, Etty Hillesum, ou Saint-François d’Assise. L’importance de la spiritualité dans cette quête devient de plus en plus présente. Mais son cheminement la conduit aussi vers le souvenir des rencontres qu’elle a vécues en tant qu’aumônière en hôpital psychiatrique : des rencontres d’une intensité inoubliable. Je précise que l’auteure a elle-même été longtemps aumônière en hôpital psychiatrique ; ce n’est pas étonnant, on sent vraiment l’authenticité des rencontres dont se souvient la narratrice !
 
Je pense que le roman rend cette réflexion beaucoup plus accessible, et aussi qu’il permet plus facilement de faire appel aux émotions : réfléchir de façon froide et théorique à ce qu’est la consolation n’aurait pas eu le même impact. Là, on vit le cheminement vers la compréhension à travers le vécu d’Adèle, sa réflexion intellectuelle est fondamentale, mais elle prend sens par ce qu’elle a vécu auprès de Mario ou des autres malades.
 
A la fin, elle apporte une réponse claire, et qui plus est à travers une belle vision optimiste ; elle nous fait découvrir la force constructrice et réparatrice de la consolation, et de son corollaire : l’espérance.

Les dernières émissions

L'émission

Les lundis et mardis à 8h53 et 15h15

Vous aimez lire ? Chaque jour, notre club de lecteurs vous donne une idée de lecture. Découvrez quels sont les derniers ouvrages parus et ayant un rapport avec la foi chrétienne. Chroniqueurs : Nennecy du Chaffaut, Bénédicte Draillard, Christophe Henning, Loïc Joncheray, Corinne Masoëro, Noémie Marijon  

Le présentateur

Corinne Masoero