Enseigner l'esprit de résistance aux plus jeunes

Présentée par Stéphanie Gallet

S'abonner à l'émission

Le temps de le dire

mercredi 14 septembre 2016 à 9h03

Durée émission : 55 min

Enseigner l'esprit de résistance aux plus jeunes

© Pixabay

Résister, c'est croire que les choses peuvent changer. Une collection chez Actes Sud Junior enseigne aux enfants l'esprit de résistance. On en parle avec Stéphanie Gallet.

Comment apprendre aux plus jeunes à dire non? "Comment peut-on avoir envie de grandir dans une atmosphère de fatalité?" C'est à cette question que Murielle Szac a voulu répondre il y a huit ans, en lançant chez Actes Sud Junior la collection "Ceux qui ont dit non". Aujourd'hui, 32 biogaphies romancées ont été publiées à destination des adolescents. Elles racontent la vie de grandes figures qui un jour se sont levées pour protester.

Victor Hugo, Anna Politkovskaïa, Aimé Césaire... autant de sources d'inspirations loin des super héros. Loin de ceux qui vous disent que pour réussir il faut chanter dans un micro sur un plateau de télévision ou taper dans un ballon. "Ceux qui ont dit non" ont tous fait un premier pas qui les a éloignés de la fatalité, de la violence. Ils enseignent le courage et la droiture.
 

L'exemple de Marie Durand face à l'intolérance religieuse

"Dire non c'est le ferment de l'engagement", exprime Ysabelle Lacamp. Pour l'écrivain, l'esprit de résistance, on l'a en soi quand on est enfant. Auprès de Marie Durand (1711-1776) elle a découvert "une flamme droite et claire" devant l'intolérance religieuse. Née en Ardèche, près de Privas, cette jeune femme protestante a passé 38 ans de sa vie emprisonnée à Aigues-Mortes, suite à la révocation de l'édit de Nantes. Comme elle était fille de greffier, et qu'elle rédigeait les lettres de la communauté des femmes prisonnières avec elle, on lui a attribué une inscription gravée sur le mur de la tour Constance. "Résister".
 

L'exemple de Marie Curie en réaction au découragement

Intelligente et passionnée des sciences, Marie Curie (1867-1934) s'est trouvée la première des femmes à enseigner à la Sorbonne. Et surtout, c'est quelqu'un qui n'abandonnait jamais, observe Elisabeth Motsch.

Invités

  • Murielle Szac , journaliste, écrivain, directrice de la collection "Ceux qui ont dit non" chez Actes Sud Junior

  • Ysabelle Lacamp , écrivain

  • Elisabeth Motsch , écrivain, enseignante d’anglais, militante féministe

Les dernières émissions

L'émission

Du lundi au vendredi à 09h03 et 00h00

La grande émission interactive pour aborder tous les sujets de société, qui font l'actualité. Stéphanie Gallet reçoit ses invités pour réfléchir, approfondir, apprendre et donner du sens à tous les sujets du moment. Posez vos questions ou témoignez en direct pendant l’émission 04 72 38 20 23 ou par mail à l'adresse letempsdeledire[arobase]rcf.fr.

Le présentateur

Stéphanie Gallet

Journaliste à RCF depuis plus de 16 ans, Stéphanie s’intéresse à tout et tout l'intéresse. Elle aime les gens et voyage sans écouteurs.  Elle a presque tout appris en Bourgogne et garde dans son cœur un petit village du Minervois même si elle porte fièrement les couleurs de la Seine-Saint-Denis.