Jean-Pierre Denis: "J'écris un poème donc je vis"

Présentée par

S'abonner à l'émission

L'entretien de la semaine

vendredi 13 juillet à 6h30

Durée émission : 12 min

Jean-Pierre Denis: "J'écris un poème donc je vis"

© Profil Facebook de Jean-Pierre Denis, journaliste, éditorialiste, poète

Le véritable Jean-Pierre Denis se trouve dans ses poèmes. L'éditorialiste au verbe habituellement tranché déploie dans la poésie ses interrogations et dévoile un lien vital à l'écriture.

"Je suis censé penser, mais la pensée a ses limites: il y a une autre forme de pensée, et il y a une pensée dans la poésie." En tant qu'éditorialiste et directeur de la rédaction du journal La Vie, Jean-Pierre Denis se doit d'avoir un avis, qu'il donne volontiers - parfois tranché, c'est cela que ses lecteurs apprécient. Mais le "vrai" Jean-Pierre Denis, lui, est poète. Parce qu'avec le poète c'est l'homme qui doute qui se dévoile. Et nous surprend. Il signe "Tranquillement inquiet" (éd. Ad Solem), et nous explique pourquoi "la poésie c'est [sa] vie".
 

"La première chose dont je doute c'est moi"

 

L'Être et le réel

"Par l'écriture on accède à l'invisible." Rien à voir avec un passe-temps anti-stress pour journaliste pressé. Jean-Pierre Denis tient "à dissiper un malentendu: le journalisme c'est une couverture". Que trouve-t-il donc dans la poésie qu'il ne trouve pas dans l'écriture journalistique? Une façon "plus vraie" de dire le réel, d'être "en prise avec le réel".

 

Les riches achètent / Des coupe-file / Pour doubler les gens / À l'aéroport
Moins cher s'acquiert / Un coupe-tête / Pour passer un jour / À la télévision

 


ÉCOUTER ► Les poètes réveillent nos consciences


 

Poète au peu de mots

Les poèmes courts de Jean-Pierre Denis occupent des "espaces réduits". Le poète veut user "de moins en moins de mots", inspiré de l'ascèse et de l'épure chères aux contemplatifs et aux auteurs de haïkus. Pour "évoquer avec peu de moyens quelque chose de plus grand" et rejoindre "le symbolisme" sans lequel "on ne peut pas vraiment accéder au monde et à soi-même".

 

De mes pourquoi
Mes doutes font redoute
Puis nichent au dedans
De tous mes comment

 

une Mystique du doute

Avec lui, on pourrait parler de l'amour, de la foi: on peut aussi parler de poésie, pour Jean-pierre Denis ça revient au même. Car ses textes "parlent de ce qui fait vivre l'homme" et de ce qui l'inquiète. Il nous prévient d'ailleurs que ce dernier recueil est, plus que les autres, "une mise à nu". "Avec ce livre je deviens réellement poète."

Tanquillement inquiet, c'est là "sa vraie personnalité", confie-t-il. Il est ce chrétien à "l'âme argileuse" qui se demande si Dieu est "content" de lui (avec "l'impression" que ce n'est pas "tout à fait le cas"). Ce qu'il y a de réconfortant avec Jean-Pierre Denis, c'est que lui non plus "n'est pas d'une seule pièce" et qu'il exprime "une vérité profonde de l'homme": le doute et la fragilité, c'est aussi de cela que l'homme est fait. "La première chose dont je doute c'est moi." Lui qui se méfie de l'espérance parfois trop béate de certains chrétiens nous parle pourtant bien d'une espérance, celle que l'on trouve grâce à l'écriture. "J'écris un poème donc je vis."

 

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le samedi à 13h15 et 22h45 et le dimanche à 8h30

Chaque semaine, Thierry Lyonnet donne la parole à un acteur de l'actualité culturelle. Ecrivains, metteurs en scènes, peintres, etc, parlent de leur travail et de leurs oeuvres. 

Le présentateur

Thierry Lyonnet

Rédacteur en chef du Service « Foi et Culture », Thierry met son insatiable curiosité au service de RCF depuis 1990. Spiritualité, art, voyages, solidarité et surtout rencontres, qu’il aime partager avec les auditeurs. Depuis l’enfance, il est fasciné par la richesse de la différence…et cette fascination ne cesse de croître!