Jean Sulivan, prêtre, écrivain et "témoin de l'ombre"

Présentée par UA-161931

S'abonner à l'émission

Dialogue

lundi 22 février à 22h00

Durée émission : 25 min

Jean Sulivan, prêtre, écrivain et "témoin de l'ombre"

© Jean Sulivan / Collection Personnelle

Jean Sulivan, de son vrai nom Joseph Le Marchand, était prêtre. En 1958, avec l'accord de son évêque, il décide de se consacrer totalement à l'écriture. Il a marqué toute une génération.

Cette émission est archivée. Pour l'écouter, inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous directement si possédez déjà un compte RCF.

Jean Sulivan, de son vrai nom Joseph le Marchand, était un écrivain et prêtre breton. Sarah Brunel revient sur sa vie et son oeuvre, cette semaine dans Dialogue en compagnie de Jean Lavoué, écrivain et éditeur à l'occasion de la sortie d'une livre-hommage qui recueille les témoignages de ses lecteurs et de nombreux écrivains, quarante ans après sa disparition, "Dans l'espérance d'une parole" aux éditions "L'enfance des arbres".
 

Un destin singulier

Né en 1913, en Bretagne, dans une famille modeste, Jean Sulivan est ordonné prêtre en 1938 après avoir fait son séminaire à Rennes. Il traverse ensuite une crise existentielle qui lui fera découvrir son besoin vital d'écrire. Il eut un rôle important d'animateur culturel à Rennes où il mit son talent au service de différentes structures : cinéclub, revue, conférences.
En 1958, il publie son premier roman "Le voyage intérieur". "Il parlera plus tard de cette période où il se sentait comme un comédien [...] ça a été une période de relecture de sa vie et en tout cas le lieu de la décision qui va conduire à l'écriture de son premier roman qui témoigne de l'exil dans lequel il se sentait dans cette forme du catholicisme dans laquelle il avait vécu 45 ans" explique Jean Lavoué. Cette même année, il décide en accord avec son évêque, de se consacrer uniquement à l'écriture.
 

L'écriture pour faire se rencontrer les Hommes

Suite à cette période de crise, Jean Sulivan va trouver dans l'écriture le moyen de témoigner de l'Évangile. Il écrira 20 ouvrages publiés pour la plupart aux éditions Gallimard comme "L'exode", "Matinales : itinéraire spirituel" ou encore "Mais il y a la mer...". Il a donné la possibilité aux  Hommes de son époque de trouver des voies nouvelles pour vivre en leur temps, notamment dans "Matinales".
L'écrivain et prêtre attache une grande importance à la rencontre. Pour Jean Sulivan "dans tout être humain vibre une dimension du coeur, de l'émotion, de l'intuition et c'est là que se jouait les véritables rencontres [...] c'est pourquoi son écriture va se mettre à l'écoute, dans une forme de creusement, pour essayer de comprendre tous les tiraillements, toutes les tensions qui peuvent habiter une existence humain" relation Jean Lavoué.
 

Invités

  • Jean Lavoué, écrivain et éditeur

Les dernières émissions

L'émission

Le lundi à 22h et le samedi à 15h

Mieux comprendre le monde, dans lequel nous sommes invités à vivre en chrétiens, grâce aux travaux des historiens, des sociologues et des artistes ainsi qu’à travers la réflexion philosophique. C'est ce que vous proposent Monserrata Vidal et Sarah Brunel.  

Le présentateur

Sarah Brunel