Jésus en croix, avec Amélie Nothomb et Antoine Nouis

Présentée par

S'abonner à l'émission

Au pied de la lettre

lundi 9 septembre à 11h00

Durée émission : 25 min

Jésus en croix, avec Amélie Nothomb et Antoine Nouis

© éditions Albin Michel / Jean-Baptiste Mondino - Amélie Nothomb ; Profil Facebook d'Antoine Nouis

La rentrée littéraire est marquée par le succès de "Soif", roman d'Amélie Nothomb invitée de Christophe Henning, avec le pasteur Antoine Nouis, auteur d'un important travail sur l'Évangile.

00:00

00:00

"SOIF", D'AMÉLIE NOTHOMB

Il est des histoires qu'il faut sans cesse revisiter. Amélie Nothomb nous a souvent invités à redécouvrir les contes, les légendes, qu'elle triture avec bonheur. En cette rentrée littéraire 2019, c'est une autre relecture qu'elle propose. Elle publie "Soif" (éd. Albin Michel), qui est déjà parmi les meilleures ventes de livres en cette rentrée littéraire. "C'est le livre de ma vie", dit l'écrivaine qui publie pourtant chaque année depuis... 1992 !

Fidèle à sa façon de toujours surprendre ses lecteurs, Amélie Nothomb nous étonne plus encore avec "Soif", où elle raconte la Passion du Christ. La romancière imagine une nuit entre l'agonie au jardin des oliviers et la crucifixion. "Ça m'a toujours beaucoup frappé, et dans les Évangiles et dans le chemin de croix, que la sentence est prononcée et tout de suite après ça commence, la flagellation, etc. On ne laisse pas à Jésus le temps d'avoir peur." Montrer la peur du Christ, c'était "montrer à quel point il est un homme". 

Elle n'élude pas pour autant le mystère de l'incarnation : "c'est ça qui est extraordinaire avec Jésus, c'est pour ça qu'on l'aime tant", dit-elle. "Jésus est le plus incarné de tous les hommes" et c'est sans doute pour cela qu'il "va au bout de tout c'est qu'il est". Elle présente un Jésus venu pour aimer les hommes, tous les hommes, et pour qui "chaque fois qu'il rencontre le mal, c'est-à-dire tout le temps, il ne lui est pas simple de passer au-dessus". "Je l'imagine humain à ce point que ce n'est pas si facile d'aimer tout le monde."
 

Relire le nouveau testament avec Antoine Nouis

2.000 ans après, comment lire encore les Évangiles ? C'est pas à pas, verset après verset, qu'Antoine Nouis a entrepris un commentaire exégétique, historico-critique, littéraire et spirituel. Il a publié "Le Nouveau Testament - Commentaire intégral verset par verset" (éd. Salvator / Olivétan), fruit d'un travail colossal mené sur plusieurs années.
 

Le coup de cœur de Léonard Desbrières

Bérengère Cournut continue sa quête littéraire de liberté et l'exploration des lieux sauvages habités par l'imaginaire. Avec "​De pierre et d'os" (éd. Le Tripode) elle signe "un grand cru", selon Léonard Desbrières. Et raconte "l'errance sublime et inquiétante d'une adolescente inuite" au cœur de l'hiver polaire.

Ce périple à travers le grand Nord est aussi "une expérience mystique", au plus près de la nature et des esprits. Des chants traditionnels inuits intercalés au cœur du récit lui donne un aspect "hypnotique". "Un voyage intérieur envoûtant au plus profond de l'âme, un livre à couper le souffle !"

 

Invités

  • Amélie Nothomb, écrivaine

  • Antoine Nouis, pasteur protestant, théologien

Sur le même thème :

Les dernières émissions

L'émission

Le jeudi à 21h, le vendredi à 17h et le samedi à 12h

C'est le nouveau grand magazine littéraire de RCF, pour parler littérature avec ceux qui la font, présenter leur livre et découvrir leur personnalité. En recevant chaque semaine des auteurs qui font l'actualité littéraire, Christophe Henning vous invite à des rencontres qui éclairent le monde d'aujourd'hui, avec la conviction que les histoires et la lecture constituent une forme de résistance à l'impulsivité, au superficiel et à l'individualisme.

Le présentateur

Christophe Henning

Journaliste de presse écrite dans le groupe Bayard, Christophe veut susciter le débat et favoriser la rencontre des témoins. Lecteur infatigable, il partage volontiers ses coups de cœur. Dans les studios parisiens de RCF, il donne la parole aux auteurs, mais aussi aux acteurs de la société et de l’Eglise.