Les romans de la semaine

Présentée par Elise Fischer

S'abonner à l'émission

Au fil des pages

lundi 19 octobre 2015 à 21h00

Durée émission : 55 min

Les romans de la semaine

L'hommage de Chantal Pelletier à Simone Signoret, la déclaration d'amour de Maryline Desbiolles au musicien Maurice Jaubert. Découvrez la sélection de livres d'Elise Fischer.

"Signoret ou la traversée des apparences", de Chantal Pelletier

Il y a trente ans, une grande dame nous quittait. Chantal Pelletier s’est prise de passion pour cette femme engagée qui a osé vivre et vieillir. Sous sa plume, les grandes répliques des héroïnes qu’elle a incarnées semblent la dépeindre mieux que tous les biographes.

Trente ans déjà que Simone Signoret a disparu. Elle n’en avait alors que soixante-quatre, en paraissait bien davantage. Entre la figure lumineuse, d’une insolente beauté de Casque d’or, et l’intellectuelle femme de lettres qui a su incarner une Madame Rosa au corps et au visage flétris de La vie devant soi, quelle incroyable métamorphose !
 

"Le beau temps", de Maryline Desbiolles

Un beau roman, riche d’élan et généreux, une sorte de déclaration d’amour pour Maurice Jaubert. Maryline Desbiolles restitue dans l'énergie que le musicien a mise dans son art.

Maurice Jaubert, né à Nice en 1900, compositeur connu avant tout pour ses musiques de films, meurt en juin 1940 sur le front. Dans ce roman biographique qui est presque une lettre d’amour, Maryline Desbiolles, devenue niçoise, retrace la vie de cet être généreux et créatif, qui aura fréquenté les formes nouvelles de l’art, en musique (il côtoie Honegger et Messiaen) et au cinéma (il travaille avec René Clair, Marcel Carné, Jean Renoir dont il connaît bien la famille, et surtout Jean Vigo). À travers ces quarante ans d’une vie menée tambour battant, on plonge dans l’effervescence artistique des années 20 et 30, à Paris où Jaubert est allé exercer ses talents (en particulier à la salle Pleyel), mais tout autant à Nice, ville cosmopolite traversée et réveillée par toutes les avant-gardes.
 

"Mâ" "Corps désirables", d'Hubert Haddad

Hubert Haddad force la réflexion et pointe les ambiguïtés de notre époque ses deux romans. "Mâ" est un roman japonais à la croisée de deux destins, autour d’une quête menant au détachement. "Corps désirables" montre un chirurgien prêt à effectuer une greffe encore jamais réalisée: transplanter la tête d’un homme sur le corps d’un autre. Roman d’amour et de quête, où désir et identité semblent surgir à chaque ligne. Et si tout cela n’était qu’illusion? 

Les coups de coeur jeunesse de Laurence Gillot

- "Lettre à mon petit-frère qui n’est pas encore né", d'Alain Piion et Frédéric Kessler (éd. Grasset Jeunesse)
- "Tom et le secret du Haunted Castle", coll. Tip Tongue, c’est une toute nouvelle collection de romans à suspense qui démarrent en français, puis passent petit à petit en anglais, de manière progressive et naturelle ! Stéphanie Benson invite le lecteur à une véritable immersion en pays anglophone. Les deux langues sont mêlées, sans traduction de l’une à l’autre, mais les personnages sont là pour aider le lecteur à comprendre les parties en anglais. Déclinée en deux niveaux – dès 10 ans ou dès 12 ans

Invités

  • Chantal Pelletier

  • Maryline Desbiolles

  • Hubert Haddad

Les dernières émissions

L'émission

Tous les lundis à 21h00

Votre club de lecture animé par Elise Ficher. Elle sélectionne pour vous ses coups de coeur du moment et invite les auteurs à venir parler de leurs oeuvres. Du polar au premier roman, du roman historique à la biographie, Elise Fischer vous donne envie de lire.   

Le présentateur

Elise Fischer

La passion des livres et des auteurs remontent à sa plus tendre enfance. Elle a su lire dès cinq ans et très vite elle a voulu savoir qui avait écrit la belle histoire qui l’emportait loin et la faisait rêver. Journaliste, critique littéraire, voilà 10 ans qu’elle a créé « Au fil des pages » pour « donner le goût de lire aux auditeurs ».